Une étudiante de McGill lauréate d'une bourse nationale

News

La Fondation commémorative du génie canadien récompense les ingénieures

Cynthia Ené, étudiante de premier cycle à la Faculté de génie, est la lauréate d'une prestigieuse bourse d'études qui lui a été décernée par la Fondation commémorative du génie canadien. L'étudiante a reçu cet honneur lors de l'Assemblée générale annuelle du Conseil canadien des ingénieurs qui s'est tenue à Regina, en Saskatchewan, le 13 mai dernier.

La bourse, évaluée à 5 000 $, perpétue le souvenir des 14 étudiantes en génie de l'École polytechnique dont la vie a tragiquement pris fin le 6 décembre 1989. Ce prix reconnaît les femmes chefs de file œuvrant en ingénierie, un milieu à prédominance masculine. Des 160 000 ingénieurs qui travaillent au Canada, seulement 10 % sont des femmes.

Cynthia Ené compte utiliser ses connaissances en génie comme un tremplin pour améliorer les conditions de vie, notamment dans les pays africains où sévit la pauvreté. « Les années au cours desquelles j'ai vécu au Nigeria, où j'ai été témoin de la pauvreté, sont la source de ma motivation à étudier dans ce domaine. C'est dans le but de contribuer à la résolution des problèmes que vivent les gens de ce pays que j'ai choisi de devenir ingénieure », a indiqué la lauréate.

Pour gagner cette bourse d'études, Cynthia a donné une présentation, a rédigé un essai et a fait montre de ses habiletés de chef de file. Cette année, cinq gagnantes ont été nommées.

Alors qu'elle était enfant, Cynthia a vécu durant 11 ans au Nigeria où elle a pu observer de près les grandes difficultés liées à la pauvreté ainsi que le désespoir vécu par de nombreux habitants. C'est de sa propre expérience qu'est né désir d'étudier l'ingénierie afin de contribuer, par son travail, à la réduction des déchets. Cynthia œuvre à titre de mentor auprès des étudiants de première année de l'Université McGill et est membre de la division mcgilloise de la Société nationale des ingénieurs noirs.

À propos de l'Université McGill
Principale université canadienne à forte intensité de recherche, l'Université McGill s'est forgé une réputation mondiale au titre de ses travaux savants et de ses découvertes scientifiques. Fondée en 1821, McGill compte 21 facultés et écoles professionnelles qui offrent plus de 300 programmes, du baccalauréat au doctorat. L'Université attire des professeurs et des chercheurs renommés du monde entier et des étudiants exceptionnels de plus de 150 pays, ce qui lui donne l'un des corps étudiants les plus dynamiques et les plus diversifiés de toute l'Amérique du Nord. Environ 23 000 étudiants de 1er cycle et 7 000 étudiants de 2e et 3e cycles y sont inscrits. Elle est l'une des deux seules universités canadiennes à faire partie de l'Association américaine des universités. Ses deux campus sont situés à Montréal, au Canada.