Un nouveau doyen à la tête de la Faculté de génie de McGill

News

Le Pr Christophe Pierre de l'Université du Michigan est reconnu pour sa capacité d'innovation en matière de vibration et de dynamique des structures

Un spécialiste de renom en génie aérospatial et automobile sera le nouveau doyen de la Faculté de génie de l'Université McGill. M. Christophe Pierre, actuellement professeur titulaire de la Chaire Stephen P. Timoshenko de génie mécanique et doyen associé des programmes et initiatives d'études à l'École des études supérieures Horace H. Rackham de l'Université du Michigan, entamera un mandat d'une durée de cinq ans qui débutera le 1er juillet 2005. Au cours de ses 20 années au Michigan, le Pr Pierre a reçu de nombreux prix pour ses réalisations sur le plan de l'enseignement, de la recherche et de l'administration. En 2005, il a reçu le prix N.O. Myklestad de la Société américaine des ingénieurs mécaniciens (ASME), en reconnaissance de l'importante contribution novatrice qu'il a apportée au domaine de la localisation des vibrations.

« M. Christophe Pierre fera bénéficier une faculté en plein essor de sa créativité et de son énergie », a indiqué la Pre Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l'Université McGill, lors de l'annonce de cette nomination. « L'ensemble des départements et des écoles qui composent l'Université McGill sont pleinement engagés dans la réalisation de projets réunissant diverses facultés et de recherches interdisciplinaires et jouent un rôle essentiel dans l'accomplissement de la mission mcgilloise. Nous sommes convaincus que sous la direction de Christophe Pierre, la Faculté identifiera de nouvelles possibilités dont elle saura pleinement tirer profit et mettra en œuvre de nouvelles initiatives visant à consolider sa position au rang des facultés de génie chefs de file à l'échelle mondiale. »

« McGill est une université de très haut calibre, et c'est un honneur pour moi que d'avoir été choisi pour en diriger la Faculté de génie », a mentionné le Pr Pierre, de son bureau d'Ann Arbour. « Les membres du corps professoral jouissent d'une réputation exceptionnelle et les étudiants de premier cycle ont un excellent profil, comparable à celui d'institutions telles que Stanford, MIT et Princeton. À l'échelle internationale, McGill possède une réputation extraordinaire et est sans aucun doute l'université canadienne la plus connue. »

Originaire de France, le Pr Pierre a poursuivi des études de premier cycle à l'École centrale des arts et manufactures de Paris, avant de se rendre aux États-Unis. Il a obtenu un diplôme de maîtrise de l'Université Princeton en 1984 et de doctorat de l'Université Duke en 1985. Le Pr Pierre est un expert mondial dans la compréhension de la vibration et de la dynamique des structures. Le fruit de ses découvertes est largement utilisé pour rehausser le niveau de performance et de sécurité de divers produits, dont les moteurs à réaction ainsi que la structure de véhicules automobiles, où la vibration et d'autres contraintes peuvent entraîner des déformations de fonctionnement et un affaiblissement, lesquels sont susceptibles de causer une défaillance catastrophique des composantes. En plus de superviser de nombreux projets de recherche dans son domaine d'activité, le Pr Pierre a également dirigé des programmes de plusieurs millions de dollars mis sur pied par la Fondation nationale des sciences visant à accroître le taux de participation des membres des minorités et des femmes dans les programmes d'études supérieurs ainsi que dans l'enseignement de disciplines en génie et en science.

Christophe Pierre est déjà prêt à relever les défis qui l'attendent, lesquels il a en bonne partie réussi à cerner. « Les secteurs émergents, notamment le génie biomédical, la nanotechnologie et les nouveaux matériaux, sont tous interreliés. Pour réussir, une sincère collaboration doit être entretenue, non seulement entre les départements de génie mais également entre les autres facultés au sein de l'université, dont la médecine, la science et la gestion, ainsi qu'avec d'autres institutions », a souligné le professeur. « Je possède une vaste expérience à l'égard de projets de coopération internationaux et interinstitutionnels et je tirerai profit des connaissances que j'ai acquises pour favoriser l'établissement de partenariats, notamment avec des institutions sœurs québécoises qui bénéficient d'une solide réputation telles l'Université de Montréal et l'École Polytechnique. » Le nouveau doyen compte également collaborer étroitement avec les diplômés, les gouvernements et l'industrie afin de s'assurer que la Faculté se dote des ressources nécessaires pour recruter et retenir les meilleurs professeurs et financer de façon concurrentielle les travaux d'étudiants aux cycles supérieurs.

Le Pr Pierre entrevoit avec enthousiasme son déménagement parmi nous. « Montréal est une ville multiculturelle splendide et vivante, qui allie le meilleur de l'Europe et de l'Amérique. McGill se situe au carrefour de deux continents et cette position enviable facilite les partenariats et les échanges fructueux », a conclu M. Pierre.