Les sociétés de loteries invitent les parents à fa ire preuve de vigilance dans leur choix de présents pour les fêtes

News

Les sociétés de loteries invitent les parents à faire preuve de vigilance dans leur choix de présents pour les fêtes. Dans un effort de sensibilisation, le Centre international d’étude sur le jeu et les comportements à risque chez les jeunes de McGill s’associe au Conseil national sur les problèmes liés au jeu et à des partenaires de l’industrie.

Le Centre international d’étude sur le jeu et les comportements à risque chez les jeunes de l’Université McGill et le Conseil national sur les problèmes liés au jeu unissent leurs voix dans le cadre d’une campagne de sensibilisation visant à souligner les risques associés au fait d’offrir en cadeau à des personnes mineures des billets de loterie ainsi que des cartes à gratter à l’occasion des fêtes. « Les recherches indiquent qu’en dépit de leur âge et des restrictions émises à cet effet, les enfants parient, et ce, avec l’accord de leurs parents. Nous sommes donc heureux de collaborer une fois de plus avec les sociétés de loteries d’Amérique du Nord et d’ailleurs dans le monde afin de sensibiliser les parents à ces risques et  leur expliquer pourquoi les billets de loterie ne sont pas des présents appropriés pour les enfants », a souligné monsieur Keith Whyte, directeur général du Conseil national sur les problèmes liés au jeu.

Un nombre record de sociétés de loteries du Canada et des États-Unis participent à la campagne. Pour la première fois, nous comptons également sur un soutien international, alors que des sociétés autrichiennes, mexicaines, portugaises et suédoises se joignent à ce regroupement.

« Nous savons que les jeux de hasard ne conviennent pas aux enfants, car une participation précoce augmente les risques de développer des problèmes de dépendance à cette forme de jeu. Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur le soutien accru qui nous est consenti et nous invitons l’ensemble des sociétés de loteries à transmettre le message que les billets de loterie sont destinés aux adultes et non aux enfants », a précisé le professeur Jeffrey Derevensky, codirecteur du Centre international d’étude sur le jeu et les comportements à risque chez les jeunes de l’Université McGill.

Au 1er décembre 2010, les participants suivants avaient confirmé leur appui:

AB Svenska Spel (Suède), Commission des alcools et des jeux de hasard de l’Alberta, Société des loteries de l’Atlantique, Société des loteries d’Autriche, Corporation des loteries de la Colombie-Britannique, Corporation des loteries du Connecticut, Société des loteries (Indiana), Jogos Santa Casa (Portugal), Société des loteries du Kansas, Corporation des loteries du Kentucky, Loterie nationale pour l’aide publique (Mexique), Loto-Québec, Société des loteries du Manitoba, Commission de loteries en éducation de la Caroline du Nord, Société des jeux de hasard de la Nouvelle-Écosse, Commission de loteries de l’Ohio, Société de loteries et de jeux de hasard de l’Ontario, Commission de loteries du Rhode Island, Société de loteries de la Saskatchewan, Société de loteries du Dakota du Sud, Société de loteries du Dakota, Société de loteries du Texas, Société de loteries de Virginie, Société de loteries de Washington et Société de loteries du Wisconsin.

Nous invitons tous les groupes à se joindre à nous dans nos efforts pour sensibiliser les adultes à l’importance de ne pas offrir  de billets de loterie ou tout autre produit de loterie aux enfants mineurs.

Contact Information

Contact: 
Megan Larsen, Program Manager
Organization: 
Conseil national sur les problèmes liés au jeu
Email: 
meganl [at] ncpgambling.org
Office Phone: 
(202) 547-9204