Golfeurs concentrés : meilleur handicap

News

Un jeu vidéo contre le stress est prometteur pour les golfeurs

On a déjà démontré qu’un jeu vidéo conçu par un psychologue de l’Université McGill réduisait le stress des télévendeurs et améliorait leur rendement en entraînant l’esprit à ne pas tenir compte des réactions sociales négatives. De nouvelles études indiquent maintenant que le jeu pourrait aussi aider les golfeurs à améliorer leur performance.

« De nombreux types de performances – intellectuelle, créative ou athlétique – peuvent être minés par des pensées déroutantes sur le jugement d’autrui potentiel et la critique », affirme M. Mark Baldwin, dont l’équipe a créé le jeu vidéo qui a depuis été commercialisé par sa société essaimée, MindHabits. « Le golfeur sait notamment que lorsqu’il frappe un mauvais coup, il doit "l’oublier" et se concentrer sur le prochain. Il ne doit pas faire son autocritique exagérément et s’inquiéter de ce que les autres pourraient penser. »

Le chercheur souligne toutefois que ce genre de pensée négative peut se produire automatiquement et être difficile à contrôler. Avec son équipe, il a mis cette théorie à l’épreuve dans une étude effectuée l’année dernière où des télévendeurs jouaient au jeu vidéo avant de commencer leur quart de travail, un jeu spécifiquement conçu pour aider à développer de nouvelles habitudes en matière de pensée positive. À l’issue du jeu – dans lequel on doit repérer un visage souriant sur une grille de quinze visages renfrognés – les sujets présentaient des niveaux de cortisol, une hormone liée au stress, de dix-sept pour cent inférieurs à ceux du groupe contrôle.

La recherche de M. Baldwin repose sur l’hypothèse selon laquelle il est possible d’entraîner l’esprit à moins se concentrer sur les réactions négatives des situations sociales et à « accentuer les réactions positives ».

« Nous nous sommes demandé si ce type d’entraînement de l’attention pouvait apporter des bienfaits chez les athlètes », a expliqué M. Baldwin. Pour répondre à cette question, une nouvelle étude a été réalisée auprès de golfeurs recrutés sur un terrain de golf de la région de Montréal, avant une partie.

Les 26 golfeurs ont été affectés au hasard pour jouer, avec un assistant numérique personnel, pendant cinq minutes, soit au jeu où il faut trouver le visage souriant, soit à un jeu de contrôle placebo à l’issue duquel ils devaient trouver une fleur à cinq pétales dans une grille de fleurs à sept pétales.

« Les scores totaux des sujets devant repérer un visage souriant étaient en moyenne meilleurs de 5,24 coups que ceux du groupe contrôle », a dit M. Baldwin. « Bien que préliminaires, ces constatations sont intéressantes parce qu’elles démontrent la possibilité d’améliorer considérablement une performance à la suite d’un entraînement de l’attention. »

M. Baldwin et son équipe comptent poursuivre la validation de l’étude cet été, en faisant participer un plus grand nombre de personnes de même que des golfeurs expérimentés et en ayant recours à des groupes contrôles additionnels. Le chercheur présentera les résultats préliminaires à l’occasion de la conférence annuelle Games for Health, qui se tiendra à Baltimore, au Maryland, le vendredi 9 mai.

Sur Internet :
www.mindhabits.com

Contact Information

Contact: 
Michael Bourguignon
Organization: 
Service de relations avec les médias de l'Université de McGill
Email: 
michael.bourguignon [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514-398-8305