McGill reçoit Universitas 21

News

Sur le thème : le milieu universitaire face aux objectifs du Millénaire

L’Université McGill aura l’honneur d’accueillir à Montréal, du 19 au 21 avril prochains, le symposium annuel du réseau international Universitas 21. Cette importante assemblée de vice-chanceliers, présidents et dirigeants de 21 universités dans 13 pays se penchera cette année sur les façons dont les chercheurs universitaires, la communauté du développement international et les intervenants des secteurs privé et public pourraient mieux collaborer à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) formulés par les Nations Unies.

« C’est une occasion formidable pour l’Université McGill, et pour Montréal, de pouvoir accueillir des représentants d’un si grand nombre d’institutions exceptionnelles. Les Objectifs de perfectionnement du millénaire vont bien au-delà des bonnes intentions exprimées par les membres de la communauté internationale. Les gens que nous avons réunis pour la tenue de cette conférence détiennent précisément l’expertise nécessaire pour concrétiser les Objectifs que nous nous sommes fixés », a indiqué la professeure Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill.

La conférence sur les OMD, qui aura lieu le 20 avril à l’hôtel Sofitel de 8h15 à 12h30, s’ouvrira sur une présentation de Jody Heymann, titulaire à McGill de la Chaire de recherche du Canada sur la santé et les politiques sociales dans le monde, suivie de deux panels, animés par Nicholas Kasirer, doyen de la Faculté de droit, et par Antonia Maioni, directrice de l’Institut d’études canadiennes de McGill. Les panels seront constitués d’universitaires venus des États-Unis, d’Australie et d’Europe, et de spécialistes en développement international rattachés aux Nations Unies ou au Centre de recherches pour le développement international à Ottawa.

« Ce symposium donne aux membres du réseau Universitas 21 l’occasion de réfléchir aux grands défis que pose le développement tout en dévoilant la recherche qui se fait dans les universités du réseau en vue de réduire la pauvreté, d’améliorer la santé et d’assurer le développement durable », a déclaré Jan Jorgensen, vice-doyen à la Faculté de gestion Desautels de McGill et coorganisateur du symposium.

Formulés en septembre 2000, avec l’engagement de 189 États membres des Nations Unies, les objectifs du Millénaire visent des améliorations notables d’ici 2015 dans huit domaines : pauvreté et faim; éducation au primaire; égalité des sexes; mortalité infantile; santé maternelle; VIH/sida, paludisme et autres maladies; environnement durable; partenariat mondial pour le développement.

Universitas 21 est un réseau international qui regroupe les universités suivantes : Université d’Auckland, Université de Birmingham, Université de Colombie-Britannique, University College Dublin, Université d’Édimbourg, Université Fudan, Université de Hong Kong, Université de Corée, Université McGill, Université de Glasgow, Université de Lund, Université de Melbourne, Tecnológico de Monterrey, Université de Nouvelle-Galles du Sud, Université de Nottingham, Université de Pékin, Université du Queensland, Université Jiao Tong de Shanghai, Université nationale de Singapour, Université de Virginie, Université Waseda.

Sur Internet : Universitas 21

Contact Information

Contact: 
Mike Murphy
Organization: 
Université McGill
Email: 
mike.murphy [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514-398-5668