Deux diplômés de McGill reçoivent le prestigieux prix Trudeau

News

Deux diplômés de la Faculté de droit de l’Université McGill figurent parmi les 15 étudiants qui ont reçu une bourse de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, l’une des plus importantes fondations offrant des prix de doctorat au Canada.

Kathryn Chan, détentrice d’une maîtrise en droit de McGill, va maintenant entreprendre ses études de doctorat à notre université qui porteront sur la modernisation du droit pour mieux soutenir ou réglementer les organismes bénévoles ou sans but lucratif au Canada. Kathryn espère raffermir les fondements théoriques de la réglementation du secteur caritatif en abordant deux grandes questions : quel rôle le droit doit-il jouer pour soutenir ou réglementer les organismes du secteur bénévole au Canada ? Et comment le droit devrait-il assumer ce rôle ? Ultimement, elle espère mettre au point de nouveaux modèles de réglementation du secteur bénévole au Canada fondés sur l’expérience obtenue ailleurs dans le monde, mais traduisant notre culture constitutionnelle, sociale et juridique propre.

Jonas-Sébastien Beaudry détient un diplôme de premier cycle de McGill (programme intégré de droit civil [BCL] et de common law [LLB]) et entreprendra ses études de doctorat à l’Université Harvard; il se penchera alors sur l’exclusion sociale en Amérique latine du point de vue de la promotion de l’égalité et d’une meilleure intégration des divers groupes sociaux. Ses recherches porteront sur le phénomène d’exclusion des mécanismes législatifs, judiciaires, politiques et sociaux de création et d’application des droits de l’homme. Il étudiera également l’évolution des droits de l’homme tant au plan du droit régional latino-américain qu’en matière de droit international et constitutionnel.

« La Faculté de droit est fière des promesses que présentent ses diplômés Kathryn Chan et Jonas Beaudry, en qualité de juristes, et elle est reconnaissante envers la Fondation Trudeau et le Gouvernement du Canada qui les ont nommés boursiers Trudeau, a indiqué Nicholas Kasirer, doyen de la Faculté de droit de McGill. La reconnaissance méritée de ces étudiants permet de valider, de bien des façons, divers points importants de la mission de McGill et permet à la Fondation Trudeau d’affirmer clairement les valeurs qui sont au coeur de la formation juridique au Canada. Kathryn Chan tout comme Jonas Beaudry connaissent aussi bien le français que l’anglais, la common law que le droit civil, la législation canadienne qu’internationale. Ces boursiers Trudeau entreprendront leurs études post-doctorales en droit comparatif et international d’une façon exceptionnelle, comme seuls les Canadiens sont placés pour le faire. »

La bourse de 60 000 $ par année, renouvelable quatre fois, sert à payer les frais de scolarité et de subsistance et permet aux boursiers de financer leurs déplacements pour la recherche et leurs dépenses au titre du réseautage de recherche et de propagation de la connaissance. Les bourses Trudeau sont les prix les plus généreux de leur catégorie au Canada. Non seulement les boursiers Trudeau reçoivent-ils un soutien financier, mais ils peuvent aussi profiter de la compétence et des connaissances des lauréats et mentors Trudeau, personnalités inspirées au sein de la Fondation Trudeau et se trouvant à l’avant-scène dans des domaines universitaires ou non. L’interaction avec les milieux non universitaires, y compris les réseaux de politique publique et le public en général, constitue un élément clé du programme de bourses Trudeau.

Pour  plus de renseignements sur la Fondation Pierre Elliott Trudeau, veuillez consulter le site www.trudeaufoundation.ca.