Le Programme de subventions à la découverte du CRSNG accorde 4,5 millions de dollars à McGill

News

Le nouveau processus de subventions améliore la mesure de l’excellence

L’Université McGill a reçu 4,5 millions de dollars de subventions à la découverte du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour appuyer cent-dix-huit projets intéressant un large éventail de disciplines. L’an dernier, l’Université McGill avait reçu un total de 4,358 millions de dollars.

Le Programme des subventions à la découverte, le plus important programme de soutien aux chercheurs canadiens du CRSNG, accorde un vaste appui à la poursuite des programmes de recherche dans plusieurs secteurs scientifiques. Un processus d’examen par les pairs détermine lesquels sont parmi ces projets à long terme jugés concurrentiels à l’échelle internationale sont prometteurs. La majorité des subventions sont accordées pour une période de cinq ans. Cette année, le programme appuie plus de deux mille projets de recherche au Canada.

« Nous sommes heureux de constater le maintien, en fait l’augmentation du soutien à la recherche dans de nombreux secteurs » a déclaré Denis Thérien, vice-principal, Recherche et relations internationales.

M. Thérien reconnaît que le processus d’attribution des subventions a été plus controversé que par les années passées du fait que le Programme des subventions à la découverte remanie en profondeur la manière de choisir les projets de recherche qui seront soutenus.

Ce changement, que l’Université McGill voit comme un effort important pour renforcer le processus d’examen par les pairs servant à évaluer les propositions, a défavorisé certains chercheurs au profit d’autres recherches.

 « Nous approuvons ce changement parce qu’il aboutira sans aucun doute à un renforcement de l’excellence et de la compétitivité », a dit M. Thérien.

En 2006, le gouvernement fédéral a demandé un examen indépendant approfondi des procédures d’attribution des subventions du programme. Le rapport d’examen produit l’an dernier recommandait des modifications et le CRSNG met actuellement en place un nouveau processus d’évaluation des demandes à deux paliers et adopte des mesures plus transparentes d’évaluation de l’excellence. Il en résultera un système de financement plus dynamique, dans lequel les chercheurs ayant obtenu les meilleurs résultats et apporté les plus grandes contributions verront augmenter sensiblement le soutien qui leur est accordé.

L’Université McGill estime que ces améliorations « déboucheront sur un processus aussi complet et transparent que possible, a ajouté M. Thérien. Les modifications que le CRSNG est en train de faire se traduiront par une augmentation sensible de la taille moyenne des subventions. Cette évolution est la bienvenue. »

Dans le calcul des nouvelles subventions, les changements apportés au processus d’octroi des subventions accordent moins d’importance à la taille des subventions qu’un chercheur a déjà obtenues. Ainsi, les étoiles montantes ont plus de possibilités d’obtenir des subventions et le nouveau mécanisme ne pénalise pas les chercheurs qui avaient reçu des subventions de moindre importance du fait des contraintes financières des années antérieures.

La composition du Comité de sélection des subventions a également été mise à jour; auparavant composé de vingt-huit sous-comités, le nouveau comité en compte dorénavant la moitié moins. Ces groupes moins spécialisés seront mieux en mesure d’évaluer les recherches multidisciplinaires. Ils contribueront également à intégrer au processus d’examen par les pairs un plus important volet international.

En raison du nouveau processus d’évaluation, un certain nombre de chercheurs, dont certains de l’Université McGill n’ont pas obtenu le même niveau de subvention que par le passé de la part du Programme de subvention à la découverte.

« Nous comprenons la déception et la tristesse de certains de nos collègues, a dit M. Thérien, mais il importe de rappeler que le financement global du programme n’a pas été réduit. Nous assistons tout simplement à une nouvelle répartition de l’appui aux projets qui respectent les nouvelles normes améliorées de sélection. »

Contact Information

Contact: 
Douglas Sweet
Organization: 
Service des relations avec les médias
Email: 
douglas.sweet [at] mcgill.ca
Office Phone: 
(514) 398-6752