La tradition de non-recours aux armes nucléaires

News

Un nouvel ouvrage et un débat d’experts sur les raisons expliquant qu’aucun pays n’ait eu recours à une attaque avec armes nucléaires depuis la Seconde Guerre mondiale

Plusieurs ont cru que les attaques d’Hiroshima et de Nagasaki ouvriraient la voie à une ère nucléaire – une possibilité des plus terrifiantes. Cependant, aucun État n’a depuis eu recours aux armes nucléaires. Comment cela s’explique-t-il?

Cette question est étudiée en profondeur dans un nouvel ouvrage intitulé The Tradition of Non-Use of Nuclear Weapons, de monsieur T. V. Paul, professeur de relations internationales au Département de sciences politiques de l’Université McGill. Le professeur Paul est également codirecteur du Groupe d’étude et de recherche sur la sécurité internationale, un partenariat entre les universités McGill et de Montréal.

Selon l’auteur, la réponse à cette question réside principalement dans l’interdiction inhérente à la tradition de non-recours aux armes nucléaires. Cette mesure consacrée obtient l’assentiment de l’ensemble des États possédant des armes nucléaires, lesquels sont d’avis que l’utilisation de telles armes entacherait leur réputation et entraînerait des répercussions catastrophiques sur l’humanité et l’environnement.

Le lancement du livre se tiendra le samedi 4 avril, de 17 h 18 h, au Centre Mont‑Royal, où une table ronde aura également lieu.

 

QUOI : Table ronde et lancement du livre The Tradition of Non-Use of Nuclear Weapons (Stanford University Press, 2009)


QUI : Professeur T. V. Paul (Université McGill)

Monsieur John M. Clearwater (auteur)

Professeur Richard Ned Lebow (Dartmouth College)

Professeur David Welch (Université de Toronto)

Professeur Desmond Morton (Université McGill)


QUAND : Le samedi 4 avril 2009, à 17 h

 
OÙ : Centre Mont-Royal, 2200, rue Mansfield 

 

Contact Information

Contact: 
Pascal Zamprelli
Organization: 
Service des relations avec les médias
Email: 
pascal.zamprelli [at] mcgill.ca
Office Phone: 
(514) 398-1385