Les origines moraves de la littérature inuite au Canada

News

L’exposition de l’Université McGill documente les débuts de la littératie au Nunatsiavut et au Nunavik

À quel moment l’inuktitut a-t-il été «écrit» à l’aide de l’alphabet romain? Les origines de la littérature inuite canadienne sont à la fois étonnantes et fascinantes. Tout a commencé par le rôle de missionnaires moraves, qui se trouvaient au Labrador, dans la transcription de textes bibliques.

La Bibliothèque et le Département d’anglais de l’Université McGill sont heureux de présenter Les origines moraves de la littérature inuite au Canada, une exposition portant sur l’héritage écrit de la culture inuite, une culture hautement adaptable.

Quoi: Les origines moraves de la littérature inuite au Canada

Où: Hall de la Bibliothèque McLennan , 1 er étage, 3459, rue McTavish

Quand: Jusqu’au 30 avril 2009


Parmi les articles présentés, l’on trouve des photographies ainsi que des écrits puisés dans la Division des livres rares et fonds spéciaux de la Bibliothèque de l’Université McGill, dont les collections Lawrence Lande de Canadiana, Lande Eskimo et Lande Arkin.

L’un des projets mis sur pied dans le cadre de l’Année polaire internationale (API), cette exposition est rattachée à l’initiative Entendre et communiquer les voix du Nunavik, une collaboration entre les universités du Québec à Montréal et McGill, financée par l’API et le Conseil de recherches en sciences humaines.

Internet: http://www.inuktitut.org/Nunavik/Descriptif.html

Contact Information

Contact: 
Jessica Hunt
Organization: 
Direction des bibliothèques
Email: 
jessica.hunt [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514 934-5710