La liste abrégée, d’après la longue liste d’ouvrages historiques, est annoncée

News

Le gagnant du Prix international Cundill en histoire d’une valeur de 75 000 $ sera choisi d’après une liste de trois candidats

Comment l’idéologie nazie s’est-elle implantée dans la société allemande pendant les années 1930? La tolérance religieuse existait-elle vraiment durant l’Inquisition? Qu’est-ce qui a mené à l’éveil de la science en Hollande aux 16e et 17e siècles? On trouvera des réponses passionnantes et parfois surprenantes dans les trois livres en finale pour le premier Prix international Cundill en histoire, le plus important prix mondial pour des ouvrages didactiques en histoire.

La liste abrégée provient de la longue liste de 15 candidats choisis parmi un nombre impressionnant de 171 entrées; en voici les titres :

  • Matters of Exchange: Commerce, Medicine, and Science in the Dutch Golden Age par Harold J. Cook (Presses de l’Université Yale)
  • Life and Death in the Third Reich par Peter Fritzsche (Presses de l’Université Harvard)
  • All Can Be Saved: Religious Tolerance and Salvation in the Iberian Atlantic World par Stuart B. Schwartz (Presses de l’Université Yale)

Le Prix est administré par le doyen de la Faculté des arts de l’Université McGill avec l’aide de l’Institut d’études canadiennes de McGill (IECM).

« Étant donné l’excellence des œuvres présentées, il est très, très difficile de dresser une liste finale de trois livres; je remercie les membres du jury qui se sont attaqués à cette tâche en investissant leur temps, leur travail et leur sérieux, a indiqué le doyen de la Faculté des arts, Christopher P. Manfredi, qui agit à titre de président administratif du jury du Prix Cundill. C’est extrêmement stimulant d’écouter six personnes intelligentes qui savent bien s’exprimer et qui ont des bagages différents parler de livres et d’écriture durant des heures. »

Le premier prix de 75 000 $ US ainsi que les deux prix d’excellence de 10 000 $ US seront remis le 25 novembre. Le Prix a été établi par un ancien élève de McGill, Peter Cundill, pour reconnaître un auteur qui a publié un livre qui se démarque par d’importantes répercussions sur les plans littéraire, social et didactique sur un sujet donné et a été inauguré en avril.

Parmi le jury de cette année, on trouve : le président de la Beaverbrook Canadian Foundation, Timothy Aitken; l’écrivaine canadienne Denise Chong; le sénateur canadien Serge Joyal; les professeurs Angela Schottenhammer (de Munich), Roger Chartier (de Paris) et Natalie Zemon Davis (de Toronto).

Peter Cundill FCA, CFA est le directeur du Groupe Cundill, firme internationale de gestion d’investissements qui possède des bureaux à Vancouver et aux Bermudes et qui est représenté à Londres et au Japon. Sa carrière en gestion d’investissements a commencé il y a plus de 40 ans, soit en 1960, année où il a reçu son baccalauréat en commerce de McGill. Né à Montréal, il vit à Londres, en Angleterre, depuis 30 ans.

On peut consulter le résumé des livres et des auteurs de la liste abrégée à l’adresse :
https://mcgill.ca/cundillprize/shortlist

Pour des renseignements sur le Prix Cundill, se rendre à l’adresse :
https://mcgill.ca/cundillprize

Contact Information

Contact: 
Pascal Zamprelli
Organization: 
Relations avec les médias
Email: 
pascal.zamprelli [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514 398-1385