Des invités prestigieux à la conférence de McGill sur la crise alimentaire mondiale

News

Des représentants d’organismes clés réunis pour trouver des solutions au problème de la faim dans le monde

La Conférence de McGill sur la sécurité de l’alimentation mondiale, qui se tiendra du 24 au 26 septembre prochains, réunira une liste exhaustive d’experts provenant de divers organismes clés du monde entier afin d’échanger sur les façons de résoudre un problème qui ne suscite peut-être plus autant l’attention des médias, mais qui n’a pas disparu pour autant.

Le dernier contrecoup de cette crise a été ressenti dans notre hémisphère où, cet automne, des ouragans successifs ont durement frappé Haïti, semant la mort et la destruction sur leur passage et épuisant encore davantage la réserve de nourriture de ce pays déjà appauvri.

L’expérience vécue en Haïti sera en effet évoquée à la conférence dans le cadre de la séance Voices from the Field où des intervenants de huit pays travaillant sur le terrain viendront raconter leurs expériences visant à nourrir les populations victimes de pénuries alimentaires ou d’une trop forte hausse du prix des denrées.

La conférence, sans doute la toute première en son genre jusqu’à présent, permettra à des représentants des domaines de l’agriculture et de l’industrie alimentaire, des gouvernements, des universités et des organisations non gouvernementales de se réunir afin de discuter des problèmes critiques qui touchent l’approvisionnement de nourriture et la capacité financière des pays touchés, ainsi que d’envisager des façons de résoudre ces graves enjeux.

Voici quelques-uns des participants clés qui prendront part à cette conférence :

Kanayo Nwanze
Vice-président du Fonds international de développement agricole (FIDA), une agence spécialisée des Nations unies et une institution financière internationale dont la mission est de combattre la pauvreté dans les régions rurales des pays en développement, M. Nwanze possède plus de 30 années d’expérience dans l’amélioration des moyens de subsistance des populations rurales les plus démunies.

David Malone
Président du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), M. Malone est un diplomate de carrière ayant auparavant occupé les fonctions de haut-commissaire du Canada en Inde. Il a également été sous-ministre adjoint au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada, d’abord chargé de l’Afrique et du Moyen-Orient, puis des enjeux mondiaux, où il supervisait la diplomatie économique et multilatérale du Canada. Il est diplômé de l’Université de Montréal, de l’Université Harvard ainsi que de l’Université d’Oxford.

Shellemiah O. Keyha
Conseiller du directeur général du Centre du riz pour l’Afrique, le Dr Keyha est un expert en production agricole vivrière et en culture des légumineuses. En plus de mener une brillante carrière universitaire au Kenya, il a auparavant travaillé au sein du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR) et effectué diverses études dans les domaines des sols, de la foresterie et de l’agriculture pour des organismes tels que la Banque mondiale, l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et l’Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Maximo Torero
Directeur de la Division des marchés, du commerce international et des institutions à l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (IFPRI) des États-Unis, M. Torero est également coordonnateur de l’IFPRI pour l’Amérique latine et responsable du programme mondial de recherche sur les institutions et les infrastructures favorables au développement des marchés. Son expertise réside principalement dans l’analyse de la pauvreté et des inégalités entre les peuples.

François Dagenais
Auparavant sous-ministre adjoint au ministère de l’Agriculture du gouvernement du Québec, François Dagenais occupe maintenant le poste de directeur des projets d’investissement et du financement extérieur à l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA) de San José, au Costa Rica. Il a également travaillé au sein de l’ACDI au Honduras, en plus de contribuer à plusieurs projets de mise en valeur des ressources naturelles et de développement rural et agricole dans le monde. M. Dagenais est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences de l’agriculture de l’Université McGill et de l’Université Laval, ainsi que d’un doctorat de l’Université Montpellier.

Gaétan Lussier
À titre de président du Conseil d’administration de l’Institut canadien des politiques agroalimentaires, M. Lussier a pour mandat de cerner les enjeux et les occasions favorables à l’économie agroalimentaire canadienne. Il siège, en outre, à de nombreux conseils d’administration. Auparavant, M. Lussier a été président et chef de la direction de Culinar Inc. ainsi que président des Boulangeries Weston Québec. Il a également été sous-ministre aux ministères de l’Agriculture des gouvernements du Québec et du Canada. Il a reçu un doctorat honorifique en sciences de l’agriculture de l’Université McGill en 1979.

Aly Shady
Aly Shady occupe le poste de conseiller principal en eau à l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Diplômé de l’Université du Caire et de l’Université McGill, il a contribué au développement international en occupant de nombreuses fonctions, soit à titre d’ingénieur-conseil, de spécialiste en agriculture, d’ingénieur en irrigation et en drainage ainsi que de conseiller sur les politiques de gestion des eaux. M. Shady a élaboré et géré plus de 185 projets d’envergure dans plus de 40 pays en Amérique du Sud, en Amérique centrale, dans les Caraïbes, en Afrique, en Asie, en Europe de l’Est et en Asie centrale.

Al Mussell
Associé de recherche principal au George Morris Centre de Guelph, en Ontario, M. Mussell possède plusieurs domaines d’expertise, notamment la gestion de l’exploitation agricole, la commercialisation agricole ainsi que les politiques de revenu agricole. Fondé en 1990, le George Morris Centre est un organisme national sans but lucratif et un groupe de réflexion indépendant dont le mandat est de fournir à l’industrie des renseignements critiques et des données d’analyses sur des enjeux touchant le secteur agroalimentaire canadien.

Er. M. Gopalakrishnan
Depuis janvier 2004, M. Gopalakrishnan assume les fonctions de secrétaire général à la Commission internationale des irrigations et du drainage (CIID), après avoir occupé divers postes supérieurs au sein du gouvernement indien. Il compte quarante années d’expérience dans le secteur des ressources en eau et a œuvré au sein d’un grand nombre d’organismes internationaux voués à l’amélioration de la gestion de ces ressources.

Jack Wilkinson
Jack Wilkinson, agriculteur, est né et a grandi dans une ferme familiale en Ontario. Producteur de céréales et d’oléagineux, il assure également l’élevage de bovins. En 2002, il a été élu président de la Fédération internationale des producteurs agricoles (FIPA) lors du 35e Congrès mondial des agriculteurs tenu au Caire. Avant son élection à ce poste, M. Wilkinson a été président de la Fédération canadienne d’agriculture, ainsi que président de la Fédération de l’agriculture de l’Ontario.

Sur le Web : www.mcgill.ca/globalfoodsecurity/

Contact Information

Contact: 
Julie Fortier
Organization: 
Service des relations avec les médias
Email: 
julie.c.fortier [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514-398-6751