McGill et Boeing lancent une initiative en droit aérien et spatial

News

L’Institut de droit aérien et spatial (IDAS) de l’Université McGill et la société Boeing [NYSE : BA] sont heureux d’annoncer l’Initiative Boeing en droit aérien et spatial. Grâce à un don de 500 000 dollars US sur cinq ans, Boeing financera une série de bourses de cycle supérieur, les Boeing Fellowships, et soutiendra le Boeing Educational Outreach Program, un programme d’aide à l’éducation à l’intention des pays en développement. Il s’agit de l’un des plus importants investissements que la société n’ait jamais faits à une faculté de droit.

L’initiative sera annoncée aujourd’hui, le 8 février 2008, à 13 h 30, à la Faculté de droit de l’Université McGill, 3644, rue Peel. L’honorable Michael M. Fortier, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, Robert Gordon, vice‑président Espace et Défense de Boeing Capital Corporation, Heather Munroe‑Blum, rectrice et vice-chancelière de l’Université McGill, Nicholas Kasirer, doyen de la Faculté de droit et le professeur Paul Dempsey, directeur de l’IDAS, seront présents.

« Ce don est une alliance historique entre deux grands leaders mondiaux que l’Université McGill aussi bien que la société Boeing célébreront pour des années à venir », a déclaré le doyen Kasirer. « Pour Boeing, c’est la première fois que l’entreprise fait un don majeur dans le domaine de l’enseignement et de la recherche en droit, et envoie un signal fort que les compétences en droit sont un ingrédient essentiel du succès dans les industries de l’aéronautique et de l’aérospatiale partout dans le monde. Pour l’Institut du droit aérien et spatial, ce don est un rappel incontestable que l’Université McGill fixe la norme au niveau international pour les études supérieures et la recherche dans ces domaines. »

Les bourses Boeing seront attribuées chaque année sur la base du mérite universitaire à des étudiants exceptionnels du programme de maîtrise ou de doctorat à l’IDAS. Ces bourses renouvelables auront une valeur estimée allant de 18 000 dollars pour les étudiants de maîtrise à 20 000 dollars pour les étudiants au doctorat. Au cours des cinq années du programme de bourses Boeing, l’IDAS administrera également le programme d’aide à l’éducation Boeing pour les régions en développement, dont la Nouvelle-Delhi sera la première bénéficiaire en avril 2008.

Les sommes investies à McGill font partie du Programme de retombées industrielles du C-17 de Boeing. Grâce à cette entente, Boeing égale les près de 800 millions de dollars investis par le gouvernement canadien dans sa flotte d’appareils de transport stratégiques C-17 avec des contrats ou des investissements d’égale valeur auprès de partenaires industriels et d’institutions canadiens. Cette obligation est conforme à la politique de retombées industrielles du gouvernement canadien, qui fournit le cadre en vue de l’utilisation des activités d’approvisionnement fédérales comme levier pour favoriser les objectifs de développement industriel et régional du gouvernement fédéral. « Il s’agit avec exactitude du type de partenariat que la politique de notre gouvernement vise à encourager et faciliter », a souligné le ministre Fortier. « Au nom des ministères des Travaux publics et de l’Industrie, laissez-moi être le premier à féliciter l’Université McGill et Boeing de ce projet novateur et stimulant. »

« Ce sont de très bonnes nouvelles pour l’industrie aérospatiale canadienne et pour McGill », a déclaré la rectrice Heather Munroe-Blum. « Cette initiative marque le début d’un partenariat nouveau et intéressant entre l’industrie et le monde universitaire dans le domaine en expansion du droit aérien et spatial, qui offre d’intéressantes possibilités pour l’avenir. »

« Boeing croit que le capital intellectuel définira l’avenir de l’industrie aérospatiale », a affirmé quant à lui M. Gordon. « Le nouveau partenariat entre l’Institut du droit aérien et spatial de l’Université McGill et Boeing témoignera de ce qui peut être réalisé en amenant les meilleurs esprits de l’industrie et du monde universitaire à se pencher sur des questions d’une importance cruciale. » Boeing est la plus importante société aérospatiale au monde et le plus grand fabricant d’avions commerciaux et d’appareils militaires. Boeing conçoit et construit en outre des appareils à voilure tournante, des systèmes électroniques et de défense, des missiles, des satellites, des véhicules de lancement, et des systèmes d’information et de communication avancés. Boeing emploie plus de 1 500 travailleurs hautement qualifiés au Canada, au soutien des principales unités commerciales de la Société – Appareils commerciaux Boeing et Systèmes de défense intégrés Boeing. Boeing est reconnue par l’Association des industries aérospatiales du Canada comme un des quatre piliers de l’industrie aérospatiale canadienne.

Pour sa part, l’IDAS de l’Université McGill a un riche passé d’éducation, de service public et de savoir. Ses loyaux diplômés occupent certains des postes les plus élevés du barreau, de l’industrie et des établissements gouvernementaux dans quelque 120 pays dans le monde. Le partenariat Boeing-McGill est inspiré par un idéal, celui d’aider les générations futures de boursiers Boeing de McGill à aborder les importants problèmes en droit aérien et spatial tout au long de leur carrière.