Musique et électronique : la suite

News

Des chercheurs de McGill mènent une recherche sur le cerveau auprès de spectateurs à un concert

Le 8 avril 2006, les chercheurs de l'Université McGill Daniel Levitin et Stephen McAdams ont fait les manchettes des journaux du monde entier pour la première mondiale dont ils ont été les instigateurs : ils ont équipé le chef de l'orchestre Boston Pops, des musiciens de l'Orchestre Symphonique de Boston et des spectateurs de dizaines d'électrodes afin d'observer les réactions physiologiques en temps réel déclenchées par la musique chez l'humain.

Les chercheurs Levitin et McAdams souhaitent maintenant savoir si la portée émotionnelle de la même performance est altérée lorsque les spectateurs écoutent une version enregistrée plutôt qu'interprétée en direct. La deuxième et dernière partie de cette expérience unique aura lieu le mardi 6 juin à midi à l'Université McGill. À cette occasion, 50 spectateurs seront équipés des mêmes dispositifs de mesure que ceux utilisés lors du concert qui a eu lieu à Boston. Une vidéo numérique à haute définition ainsi qu'une version audionumérique à haute fidélité de la performance dirigée par Keith Lockhart seront présentées dans la nouvelle salle Tanna Schulich de l'Université McGill (527 Rue Sherbrooke O.), la salle de concert avant-gardiste de l'École de musique Schulich intégrant musique, technologie et science.

Comme ce fut le cas pour la première partie de l'expérience, 16 membres de l'auditoire seront munis de capteurs qui mesureront leur fréquence cardiaque, leur volume de pulsation sanguine ainsi que leur réponse électrodermale. Des curseurs de défilement seront manipulés par un autre groupe composé de 32 spectateurs qui seront appelés à ajuster continuellement un bouton afin d'indiquer leurs réactions émotionnelles en temps réel suscitées par le concert.

L'équipe pluridisciplinaire de l'Université McGill responsable de la réalisation de cette recherche est dirigée par M. McAdams, compositeur et psychologue cognitiviste, et par M. Levitin, un musicien ayant travaillé à titre d'ingénieur aux enregistrements, notamment pour Stevie Wonder, Santana et Steely Dan, et qui œuvre aujourd'hui comme neuroscientifique cognitiviste.

« De plus en plus de gens écoutent de la musique par le biais de leur ordinateur ou d'une chaîne de cinéma maison. Nous souhaitons savoir s'ils vivent une expérience musicale qui s'apparente ou non à celle d'un concert en direct », a expliqué M. Levitin. « S'il s'agit d'une expérience différente, nous aimerions la quantifier afin de comprendre en quoi les deux expériences se distinguent l'une de l'autre », a précisé M. McAdams. « Tous s'entendent pour dire qu'un concert en direct suscite des émotions fortes qu'on ne ressent pas à l'écoute d'un concert enregistré — cela est peut-être dû au lien ressenti entre le spectateur et l'interprète, ou encore au fait de savoir que tout peut arriver. La réalisation d'une expérience comme celle-ci nous aidera à comprendre l'instrument de musique le plus important de tous : le cerveau », a conclu le chef d'orchestre Lockhart.

L'École de musique Schulich de l'Université McGill est l'un des plus grands lieux d'étude scientifique de la musique dans le monde. M. McAdams est le directeur du Centre de recherche interdisciplinaire en musique, médias et technologie (CRIMMT) de l'Université McGill, un ensemble de laboratoires intégrés de 50 millions de dollars et où travaillent vingt chercheurs, dont M. Levitin.

Web :

Centre de recherche interdisciplinaire en musique, médias et technologie (CRIMMT)

Contact Information

Contact: 
Lisa Van Dusen
Organization: 
Service des affaires universitaires
Email: 
lisa.vandusen [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514-398-6752/884-1587