Un médecin de McGill est fait membre des National Academies

News

L'Institut de médecine accueille la docteure Ann C. Macaulay

L'Université McGill a le plaisir d'annoncer la nomination de la docteure Ann C. Macaulay, spécialisée en médecine familiale, au sein de l'Institut de médecine des National Academies. La docteure Macaulay est l'un des cinq étrangers qui, cette année, deviennent membres associés de cet organisme et l'une des deux choisies au Canada. Faisant partie du corps professoral de l'Université McGill depuis 1983, la docteure Macaulay a contribué de façon importante à la recherche communautaire participative ainsi qu'à l'étude et à la prévention du diabète non insulinodépendant (type 2) chez les populations aborigènes.

« Il s'agit là d'une merveilleuse nouvelle. Je tiens à féliciter la docteure Macaulay, qui œuvre au sein du Département de médecine familiale, de sa nomination à l'Institut de médecine ainsi que de ses réalisations exceptionnelles dans ce domaine. Ses recherches de pointe menées dans un contexte communautaire ont servi de modèle à plus d'un intervenant. Les efforts déployés par Ann Macaulay témoignent de ses compétences et de son engagement, et reflètent les valeurs d’excellence, d'expertise et d'intégrité de notre faculté », a déclaré le doyen de la Faculté de médecine de l'Université McGill, le docteur Abraham Fuks.

Le titulaire de la chaire du Département de médecine familiale, le docteur Martin Dawes, a ajouté : « La docteure Macaulay a été l'une des premières personnes à reconnaître la prévalence élevée du diabète non insulinodépendant (type 2) au sein de la communauté de Kahnawake. Elle a démontré que la recherche menée au sein de la communauté est tout aussi importante que celle effectuée dans un milieu hospitalier. Elle mérite cette nomination plus que quiconque ».

Établi à Washington, l'Institut de médecine des National Academies agit à titre de conseiller national sur le plan de l'amélioration de la santé aux États-Unis. Sa mission touche la santé à l'échelle planétaire.

Cette année, l'Institut a annoncé l'ajout de 64 membres, ce qui en porte le nombre à 1 461. Au cours des dernières années, trois autres professeurs de McGill se sont vus accorder une nomination au sein des National Academies. Il s'agit du docteur Albert Aguayo (Institut de médecine, 1990), de la docteure Brenda Milner (Académie des sciences, 1976) et du docteur Stuart Savage (Académie de génie, 2000).

« Je suis très honorée de cette nomination », de dire la docteure Macaulay. « Je tiens à remercier l'Institut de médecine de cette recommandation et de son engagement à reconnaître l'importance de la médecine familiale. J'aimerais également demander à tous de bien vouloir rendre hommage à la communauté de Kahnawake pour son leadership, son expertise et son apport à cette recherche de même qu'à plusieurs autres initiatives liées à la santé. Je désire partager cet honneur avec l'ensemble des membres de cette communauté », a-t-elle ajouté.

« Cette approche communautaire axée sur la réduction de la forte prévalence du diabète semble porter ses fruits. Nous constatons déjà une tendance indiquant que les enfants sont sensibilisés à l'adoption d'un mode de vie sain », de conclure la docteure Macaulay.