Un homme d'affaires canadien bien connu fait la promotion des droits de la personne en versant un don de 3 M$ à McGill

News

Les prestigieuses bourses d'études supérieures O'Brien financeront les travaux de jeunes chercheurs en droits de la personne parmi les plus talentueux au monde

Cinq bourses de recherche marqueront le début d'une nouvelle ère pour les bourses d'études liées aux droits de la personne au Canada grâce à la générosité de David O'Brien, homme d'affaires bien connu, qui a fait don de trois millions de dollars à la Faculté de droit de l'Université McGill. Ce don vise l'établissement d'un fonds de dotation permanent qui permettra d'attirer chaque année de jeunes chercheurs parmi les plus talentueux afin de mener des travaux de deuxième et troisième cycles sur les droits de la personne.

David O'Brien (B.C.L. 1965) est président du Conseil de la Banque Royale du Canada et il dirige Encana, la première société pétrolière et gazière indépendante en importance au pays. Le don qu'il a versé témoigne d'une nouvelle priorité qu'il s'est fixée.

« J'œuvre dans le milieu des affaires depuis longtemps, mais ces dernières années, je m'intéresse de plus en plus aux droits de la personne et aux organismes qui les défendent, a expliqué M. O'Brien. Je savais que les étudiants en première et deuxième année de droit de l'Université McGill faisaient des recherches sur les droits de la personne, et je voulais trouver un moyen de les inciter à poursuivre ces travaux aux cycles supérieurs. »

Les bourses d'études supérieures O'Brien permettront d'atteindre ce but en offrant chaque année un généreux montant à cinq jeunes chercheurs venus des quatre coins du globe pour étudier des questions liées à l'urgence d'établir des lois et des politiques en matière de droits de la personne. Les boursiers contribueront largement à insuffler dynamisme et idées au tout nouveau Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique de McGill, un groupe de recherche interdisciplinaire qui se consacre à l'étude des questions juridiques et culturelles liées aux droits de la personne.

Les bourses d'études supérieures O'Brien seront fort bien accueillies à la Faculté de droit de l'Université McGill, dont les chercheurs possèdent une vue d'ensemble unique de nombreuses traditions juridiques, et dont les étudiants bilingues acquièrent une riche connaissance à la fois du common law, du droit civil et du droit international. Ravie de cet appui financier qui lui est accordé, la Faculté est très enthousiaste à l'idée d'accueillir les premiers boursiers, dont les noms seront annoncés au début de 2006.

« Nous remercions David O'Brien. Grâce à sa générosité, l'Université sera en mesure de recruter, aux quatre coins du monde, quelques-uns des jeunes chercheurs les plus prometteurs, et ces derniers enrichiront notre faculté de leur présence pendant de nombreuses années, a déclaré Nicholas Kasirer, doyen de la Faculté de droit. Dans vingt ans, je prévois qu'un réseau de boursiers O'Brien établira une nouvelle norme en matière de droits de la personne dans les pays du monde entier. »

M. David O'Brien célébrera la création des bourses d'études supérieures le 30 septembre à 17 h en compagnie de membres de l'Université McGill.