Des experts mcgillois commentent les conséquences de l'ouragan Katrina

News

Plusieurs professeurs sont disponibles pour discuter de la situation, au lendemain du sinistre

L'ouragan Katrina est la plus importante catastrophe naturelle à se produire aux États-Unis en plus d'un siècle. Alors que se poursuit la recherche de survivants, les autorités ne font que commencer à comprendre l'ampleur de la crise. Des experts de l'Université McGill sont disponibles pour commenter les répercussions qui toucheront quelques-uns des nombreux secteurs où se feront sentir les contrecoups de la tempête.

Retombées économiques sur les États-Unis et le Canada : Près du quart de l'approvisionnement pétrolier des États-Unis provient de la côte du golfe du Mexique. Alliée à la hausse vertigineuse des prix de l'essence aux quatre coins du continent, la destruction de 20 plateformes pétrolières dans le golfe du Mexique a des effets dévastateurs sur l'économie. Chaque année, les importations canadiennes de la Louisiane et du Mississippi atteignent plus de 1,6 milliard de dollars US et les exportations sont supérieures à 1,2 milliard de dollars US. Dans ces états, 116 000 emplois sont directement liés au commerce transfrontalier.

  • Jan Jorgensen est professeur à la Faculté de gestion et expert en reconstruction de l'économie à la suite d'une catastrophe naturelle. Coordonnées : jan.jorgensen [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-4027
  • Hassan Benchekroun est professeur adjoint au Département d'économie. Il est l'auteur de nombreux articles sur l'économie internationale et les ressources naturelles et étudie le commerce ainsi que l'économie de l'environnement. Coordonnées : hassan.benchekroun [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-2776

Catastrophe environnementale : Une bonne partie de l'eau qui inonde la Nouvelle-Orléans est déjà contaminée. Il est encore trop tôt pour dire si la vaste industrie chimique de la région a été touchée et seulement quelques spécialistes ont commencé à étudier les répercussions de ce désastre sur la faune qui vit dans ces terres humides menacées de disparition, lesquelles agissent comme tampon entre la ville et le golfe du Mexique.

  • Garry Peterson est professeur adjoint et titulaire d'une chaire de recherche du Canada au Département de géographie et à l'École d'environnement de l'Université McGill. M. Peterson est membre de Millennium Ecosystem Assessment, un projet international qui s'intéresse aux répercussions des changements apportés à l'écosystème sur le bien-être des humains. Coordonnées : garry.peterson [at] mcgill.ca (courriel)

Crise en santé publique : Alors que la ville de la Nouvelle-Orléans est submergée d'eau à 80 pour cent et que la plupart des hôpitaux sont sans électricité, les autorités font des pieds et des mains pour obtenir des fournitures médicales et des lits et faire venir du personnel. La sécurité de l'approvisionnement alimentaire, l'hygiène et la propagation d'épidémies de maladies infectieuses telles que le choléra sont au centre des préoccupations.

  • Terence Spithill est le directeur de l'Institut de parasitologie et titulaire d'une chaire de recherche du Canada en immunoparasitologie. Auteur de travaux de recherche d'envergure internationale, il s'intéresse notamment à l'utilisation de vaccins et de médicaments dans le contrôle d'infections et de transmissions parasitaires. Coordonnées : terence.spithill [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-8668
  • Gaétan Faubert est professeur au Département de microbiologie et d'immunologie. Spécialiste en maladies d'origine hydrique, le Pr Faubert enseigne à l'Institut de parasitologie du campus Macdonald de l'Université McGill. Coordonnées : gaetan.faubert [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-7724
  • Tom Kosatsky est professeur au Département d'épidémiologie et de biostatistique et œuvre au sein de la Direction de la santé publique. Il étudie les conséquences, sur la santé, de l'exposition à des agents chimiques présents dans l'environnement. Il a travaillé comme conseiller auprès de l'Organisation mondiale de la Santé dans l'évaluation de l'impact du changement climatique sur la santé, plus particulièrement en ce qui a trait aux mesures prises en santé publique, à l'égard des conditions météorologiques exceptionnelles. Coordonnées : tkosatsk [at] santepub-mtl.qc.ca (courriel), (514) 528-2400, poste 3223

Rebâtir les infrastructures : Rebâtir la côte du golfe du Mexique prendra des années. L'état du réseau d'autoroutes national de la Nouvelle-Orléans est en ruines, le système de télécommunications est paralysé et les pannes d'électricité risquent de se poursuivre durant des mois; en bref, ingénieurs et urbanistes doivent entreprendre une tâche monumentale.

  • Denis Mitchell est le directeur du Département de génie civil et de mécanique appliquée. Spécialisé dans la conception de structures de béton dans des régions perturbées, le Pr Mitchell préside de nombreux comités, à l'échelle nationale et internationale, portant sur les règles en matière de construction et de design. Coordonnées : denis.mitchell [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-8209
  • Luc Chouinard est professeur agrégé au Département de génie civil et de mécanique appliquée. Ses intérêts de recherche portent sur la modélisation spatiale des données environnementales (dont celles liées aux ouragans), l'évaluation des risques naturels, l'inspection et l'évaluation d'infrastructures vieillissantes ainsi que l'attribution optimale des fonds destinés à la reconstruction. Coordonnées : luc.chouinard [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-6446
  • Ronald Gehr est professeur agrégé au Département de génie civil et de mécanique appliquée. Expert en génie environnemental, il a œuvré à titre d'ingénieur professionnel dans les secteurs de la décontamination et de la réutilisation des eaux usées et son travail de professeur porte sur ces domaines. Coordonnées : ronald.gehr [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-6861

Répercussions sur le plan psychologique : Les victimes d'un événement traumatisant tel que celui-ci peuvent réagir de différentes façons. Elles peuvent notamment être tristes ou déprimées ou ressentir des symptômes physiques tels que la nausée et l'insomnie, lesquels peuvent durer plusieurs mois. De plus, le pillage et la violence risquent aussi d'entraîner des problèmes à l'égard de la santé mentale des personnes qui en sont témoins.

  • Michael Meaney est le directeur adjoint de la recherche au Centre de recherche de l'Hôpital Douglas et est professeur aux départements de psychiatrie, de neurologie et de neurochirurgie. Spécialisé dans les secteurs liés au stress, le Pr Meaney est l'auteur de plus de 180 publications et a participé à des conférences aux quatre coins du monde. Coordonnées : michael.meaney [at] mcgill.ca (courriel)
  • Gilbert Pinard est professeur au Département de psychiatrie et ses principaux champs d'études sont la dépression et les troubles anxieux. Coordonnées : gilbert.pinard [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-5829
  • Donald Taylor est professeur de psychologie et son champ d'expertise est l'étude des relations intergroupes. Actuellement, ses recherches portent sur les réfugiés au Canada et sur les groupes raciaux vivant dans les centres urbains au Canada et aux États-Unis. Coordonnées : donald.taylor [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-6104
  • Blaine Ditto est professeur de psychologie et ses champs d'intérêt portent sur les troubles causés par le stress. Coordonnées : blaine.ditto [at] mcgill.ca (courriel), (514) 398-6097