Le gouvernement fédéral accorde 1,5 million de dollars à l'Université McGill pour appuyer la recherche sur les pâtes et papiers

News

(Montréal, Québec) - Au nom de l'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie et ministre responsable de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG), l'honorable Lucienne Robillard, ministre des Affaires intergouvernementales et Présidente du Conseil privé de la Reine pour le Canada, a annoncé aujourd'hui le financement de 1,5 million de dollars accordé par le CRSNG à l'appui de deux nouvelles chaires de recherche en chimie à l'Université McGill.

Le partenaire industriel dans cette initiative est l'Institut canadien de recherches sur les pâtes et papiers du Canada (Paprican). Les recherches viseront à améliorer les procédés de fabrication du papier afin d'accroître la compétitivité de l'industrie, tout en réduisant l'incidence sur l'environnement.

« L'industrie des pâtes et papiers constitue un secteur important de l'économie canadienne. C'est l'industrie qui contribue le plus à l'excédent commercial du Canada. Cependant, pour demeurer concurrentielle, elle doit innover continuellement et concevoir des produits et des procédés de fabrication qui sont commercialisables et écologiques. Ces chaires de recherche industrielle jetteront les bases de connaissances nouvelles et porteuses d'avenir », a déclaré le ministre Emerson.

« Le partenariat entre l'Université McGill et Paprican est un excellent exemple de collaboration université-industrie qui bénéficie à l'économie et à la société », a ajouté la ministre Robillard.

La contribution fédérale, répartie sur cinq ans, est accordée dans le cadre du Programme de professeurs-chercheurs industriels du CRSNG. Paprican, à titre de partenaire industriel, apportera une contribution de 1,5 million de dollars, ainsi que d'importantes ressources en produits et services tant pour les activités de recherche que pour la diffusion des résultats. Le programme des deux chaires prévoit la formation d'une vingtaine d'étudiants à la maîtrise et au doctorat.

Le professeur Theo van de Ven, titulaire de l'une des nouvelles chaires, étudiera la chimie du papier au cours du processus de fabrication alors que le papier est encore humide. « La phase "mouillée" finale du procédé, a-t-il souligné, est de plus en plus importante pour les papeteries, en raison de l'importance grandissante accordée au recyclage et à la réduction de la consommation d'eau. C'est un domaine qui comporte des applications industrielles directes et offre des projets de recherche stimulants pour les étudiants ».

Le professeur Derek G. Gray, titulaire de l'autre chaire, étudiera des propriétés et des utilisations nouvelles des fibres de la pâte à bois. « Notre objectif est de mieux comprendre comment les fibres de cellulose se lient ensemble dans les feuilles de papier. Nous chercherons également à concevoir des produits à valeur ajoutée mettant à profit les propriétés uniques des fibres », a-t-il dit.

M. Tom Brzustowski, président du CRSNG, a ajouté que « les deux chercheurs dans ces nouvelles chaires, de concert avec Paprican, travaillent à établir des programmes de recherche et de formation novateurs qui aideront le Canada à s'imposer comme chef de file de la recherche sur les pâtes et papiers. De plus, cette collaboration représente une occasion de recherche et de formation remarquable pour les étudiants qui participent aux travaux de recherche ».

Le CRSNG

Recherches en sciences et en génie Canada, mieux connu sous l'acronyme CRSNG, est l'un des principaux organismes fédéraux chargés d'investir dans les gens, la découverte et l'innovation. Il appuie, d'une part, la recherche fondamentale universitaire au moyen de subventions à la découverte et, d'autre part, des projets de recherche dans le cadre de partenariats entre les établissements d'enseignement postsecondaire, les gouvernements et le secteur privé, et favorise en outre la formation de pointe de personnel hautement qualifié.

L'Université McGill

L'Université McGill, principale université canadienne à forte intensité de recherche, s'est forgé une réputation mondiale au titre de ses travaux savants et de ses découvertes scientifiques. Fondée en 1821, l'Université McGill compte 21 facultés et écoles professionnelles qui dispensent plus de 300 programmes, du baccalauréat au doctorat. L'université attire des professeurs et des chercheurs renommés du monde entier ainsi que des étudiants de plus de 150 pays, ce qui crée l'un des milieux étudiants les plus dynamiques et les plus diversifiés de toute l'Amérique du Nord. Environ 23 000 étudiants de premier cycle et 7 000 étudiants de 2e et 3e cycles y sont inscrits à temps plein ou à temps partiel. Elle est l'une des deux seules universités canadiennes à faire partie de l'American Association of Universities. Ses deux campus sont situés à Montréal, au Canada.

Paprican

L'institut canadien de recherches sur les pâtes et papiers (Paprican) est un institut sans but lucratif qui effectue du transfert technologique de grande valeur ainsi que de la recherche à prix compétitif répondant aux besoins à la fois stratégiques et à court terme de ses membres et clients. Reconnu à l'échelle internationale pour son excellence, Paprican compte plus de 260 employés à ses laboratoires de Pointe-Claire (Québec) et de Vancouver (Colombie-Britannique). L'Institut possède également un centre de transfert technologique à Prince George (Colombie-Britannique) et offre ses services à l'échelle mondiale.

Stéphanie Leblanc
Cabinet de l'honorable David L. Emerson
Ministre de l'Industrie
613-995-9001

dmcdonald [at] paprican.ca (David McDonald)
Vice-président, recherche et éducation
Paprican
514-630-4129

Isabelle Mignault
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Lucienne Robillard
Ministre des Affaires intergouvernementales et Présidente du Conseil privé de la Reine pour le Canada
613-943-1838

martine.perreault [at] crsng.ca (Martine Perreault)
Agente des relations avec les médias et des affaires publiques
CRSNG
613-995-8824