Une réponse féministe à la Commission Bouchard-Taylor

Nouvelles

Le Centre de recherche et d’enseignement sur les femmes de McGill organise un symposium d’une journée

Alors que les Québécois s’apprêtent à élire leur prochain gouvernement, le Centre de recherche et d’enseignement sur les femmes de McGill organise un symposium d’une journée visant à explorer les problèmes à l’origine du débat sur les accommodements raisonnables ainsi que les enjeux découlant du rapport de la Commission Bouchard-Taylor, à partir d’un point de vue féministe. L’événement, qui réunira des universitaires et des représentants d’associations de femmes et d’immigrants, aura lieu le vendredi 28 novembre 2008, de 9 h à 17 h, à la salle 232 du Pavillon Leacock, au 855, rue Sherbrooke O., à l’Université McGill.

Le débat entourant les accommodements raisonnables et la commission qui en a découlé présente des défis particuliers aux féministes et autres penseurs. Il devient particulièrement pertinent de déterminer comment les militants des luttes féministe et anti-raciste peuvent s’unir. Le symposium vise à non seulement réexaminer les travaux et le rapport de la commission mais aussi, à susciter une discussion critique quant à la place à réserver aux prises de position féministes dans le débat sur les accommodements raisonnables.

La liste des conférenciers invités comprend : Alia Al-Saji, Université McGill; Nancy Burrows, Fédération des femmes du Québec; Emilie Connolly et Robyn Maynard, Accommodate This!; Samaa Elibyari, Conseil canadien des femmes musulmanes; Louise Langevin, Université Laval; Gada Mahrouse, Université Concordia; Tess Tesalona, Centre des travailleurs et travailleuses immigrants; et Daniel Weinstock, Université de Montréal.

Pour consulter le programme du symposium : https://mcgill.ca/mcrtw/events/

Coordonnées

Contact: 
Natalie Amar
Organisation: 
Centre de recherche et d’enseignement sur les femmes
Courriel: 
natalie.amar [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-4814