Un nouveau membre de l’Ordre du Canada à la tête de la recherche à l’HGJ

Nouvelles

Au moment de l'entrée en fonction du Dr Roderick McInnes, ce mois-ci, l'Hôpital général juif accueillera non seulement un nouveau directeur de recherche, mais un nouveau membre de l'Ordre du Canada et un récent titulaire d'une chaire prestigieuse à l'Université McGill.

Le Dr Hartley Stern, directeur général de l'HGJ, considère l'arrivée du Dr McInnes à l'hôpital et à McGill comme « un formidable catalyseur pour la science au Québec. L'HGJ est très fière des traitements médicaux de pointe qu'il prodigue aux patients de toutes origines, de partout à Montréal et de l'ensemble du Québec. Dans une large mesure, ces services hors pair sont le résultat de la recherche de pointe à laquelle l'hôpital se consacre en collaboration avec des institutions de premier plan comme McGill. Avec le Dr McInnes aux commandes, la recherche à l'HGJ est destinée à connaître un succès encore plus remarquable. »

Cette nomination à l'Ordre du Canada reconnaît la contribution du Dr McInnes à la génétique humaine et son leadership en matière du développement de l'œil et des maladies héréditaires de l'œil. Le mois dernier, il a également été nommé titulaire de la chaire de génétique humaine Alva de la Faculté de médecine de McGill. Il enseigne à la Faculté de médecine de McGill aux départements de génétique humaine et de biochimie. L'influence considérable de la recherche innovatrice du Dr. McInnes dans le domaine de la biologie développementale et des cellules souches a été reconnue à l'échelle internationale pour ses conséquences potentielles sur le traitement de la cécité. Ses recherches lui ont valu de nombreuses distinctions, notamment une nomination à l'Ordre de l'Ontario en 2008. Il est aussi membre de la Société royale du Canada et de l'Académie canadienne des sciences de la santé, président désigné de l'American Society of Human Genetics, et directeur scientifique de l'Institut de génétique aux Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

« Je suis très enthousiaste à l'idée de me joindre à l'Hôpital général juif, a déclaré le Dr McInnes. On entend dire partout que c'est le meilleur endroit possible où se faire traiter en tant que patient, et l'ILD [Institut Lady Davis] possède d'excellents chercheurs. On y entend parler à tout moment de la publication d'une nouvelle étude ou de la remise d'un prix. C'est pour moi une merveilleuse occasion de diriger un institut de première classe avec un si grand nombre de scientifiques éminents. »

À propos de sa nomination à l'Ordre du Canada, le Dr McInnes ajoute : « C'est extrêmement satisfaisant, c'est une des expériences les plus enrichissantes de ma vie professionnelle. Je suis fier des personnes à qui j'ai enseigné et de la recherche que j'ai dirigée, ainsi que de ma collaboration avec d'incroyables chefs de file. C'est pourquoi j'envisage avec plaisir de pouvoir donner suite à cet héritage au cours des années à venir au sein de deux instituts de recherche de première classe. »

Le Dr McInnes arrive à l'HGJ en provenance de Toronto, où il était titulaire de la chaire Anne and Max Tanenbaum en médecine moléculaire à l'Hôpital des enfants de Toronto. Il était aussi professeur de pédiatrie et de génétique moléculaire et médicale à l'Université de Toronto. En 2000, il a été nommé le premier directeur scientifique de l'Institut de génétique aux IRSC, fonction qu'il a assumée et continue d'assumer avec distinction. Le Dr McInnes a obtenu son doctorat à l'Université McGill, où il a étudié avec Charles Scriver, éminent généticien en biochimie et ancien titulaire de la chaire Alva.

Le Dr McInnes affirme qu'il a hâte de revenir à Montréal et de travailler en étroite collaboration avec McGill. Le Dr Rémi Quirion, vice-doyen, sciences et initiatives stratégiques à la Faculté de médecine de McGill et directeur scientifique du centre de recherche de l'Hôpital Douglas, se dit heureux de son retour : « Je suis ravi d'accueillir à nouveau dans la famille de McGill mon cher ami et ancien collègue des IRSC. Nous avons eu beaucoup de plaisir à travailler ensemble au niveau fédéral et ce sera sans doute encore plus plaisant ici. Sois le bienvenu, mon cher Rod. »

Le Dr McInnes succède au Dr Mark Wainberg, qui s'est distingué en qualité de directeur de la recherche à l'HGJ depuis 2000. Le Dr Wainberg demeure un membre apprécié du personnel de l'ILD où il poursuivra ses recherches mondialement reconnues sur le VIH/sida.

À propos de la recherche à l'HGJ

L'Hôpital général juif, hôpital d'enseignement de l'Université McGill, effectue plus de 22% de la formation pour la Faculté de médecine McGill. Il accueille également plusieurs programmes universitaires, dont le Centre SIDA McGill, le Centre de recherche translationnelle sur le cancer McGill, le Programme de chirurgie et d'oncologie de la tête et du cou McGill, et la Clinique de ménopause McGill.

L'Institut Lady Davis (ILD) est un institut de recherche basé à l'hôpital qui s'intéresse à la recherche translationnelle comprenant la science fondamentale et les études cliniques et basées sur une population, portant sur la santé et la maladie. L'ILD est considéré comme l'une des institutions majeures pour la recherche biomédicale. Il est reconnu comme leader mondial dans de nombreux domaines d'investigation, dont le cancer, le vieillissement, l'épidémiologie, les soins, le SIDA, les maladies cardiovasculaires, la génétique, la médecine d'urgence, la néphrologie, et les aspects psychosociaux de la maladie. L'ILD, en tant que partie intégrante de l'Université McGill, est dévoué à une collaboration de recherche avec d'autres départements et instituts de McGill et à l'enseignement et la formation d'étudiants de premier, deuxième et troisième cycles. Le transfert de technologies émanant des découvertes de l'ILD vers l'industrie et les agences gouvernementales est un domaine prioritaire majeur. L'atteinte de ces objectifs nécessite de mettre l'accent sur l'excellence de la recherche, de la formation et du transfert rapide des connaissances vers la médecine clinique et la chirurgie.

À propos de l'Hôpital général juif

Oeuvrant pour une 75e année à prodiguer des soins « Au service de tous », l'Hôpital général juif a été un pilier du traitement médical de niveau supérieur pour des générations de patients de toutes origines, de Montréal et de partout au Québec, et même de l'extérieur. Un des hôpitaux les plus grands et les plus achalandés de la province offrant des soins de courte durée, et mettant à profit son expertise et son expérience, l'HGJ reste déterminé à améliorer le niveau de soins pour tous les Québécois en travaillant en collaboration étroite avec le gouvernement et son système de soins de santé. Pour souligner cette année d'anniversaire, l'Hôpital général juif réaffirme son engagement à veiller à ce que les patients reçoivent des soins de la plus haute qualité dans un environnement propre et sécuritaire. L'HGJ a été en mesure d'offrir ces services pionniers et novateurs en renforçant son rôle comme hôpital d'enseignement affilié à l'Université McGill, en agrandissant et en modernisant ses installations, et en réalisant des études de pointe à l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale. Pour en savoir plus, veuillez consulter JGH.ca.

 

Coordonnées

Contact: 
Mark Shainblum
Organisation: 
Service des relations avec les médias
Courriel: 
mark.shainblum [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-2189