Un message signé conjointement par la principale et vice-chancelière Heather Munroe-Blum et Directeur général et chef de la direction du CUSM, l’hon. Arthur T. Porter

Nouvelles

C’est empreints d’une tristesse profonde que nous vous informons du décès de David R. Colman, directeur de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (le Neuro) de l’Université McGill et du Centre universitaire de santé McGill, professeur titulaire de la chaire Wilder Penfield en neurosciences à l’Université McGill et d'une chaire de recherche du Canada, niveau 1.

Le professeur Colman est décédé subitement tôt ce matin, le 1er juin, à l’Hôpital général de Montréal. Il était malade depuis quelques mois, mais ses médecins et ses amis estimaient qu’il était en voie de guérison.

Sa disparition inattendue nous bouleverse et nous consterne. Nous adressons notre sincère sympathie à la famille de M. Colman et à la communauté du Neuro en ces moments particulièrement pénibles.  Son absence sera amèrement ressentie par tous ceux et celles dont il a marqué la vie.

Le professeur Colman adhérait entièrement à la vision initiale de Wilder Penfield d’intégrer la recherche et la clinique dans un même centre. En militant pour le Neuro et ceux et celles qui y travaillent, il savait attirer les gens, les captiver et leur laisser entrevoir de nouvelles neurosciences.

Sous sa direction, le Neuro a lancé une campagne de capitalisation de 40 millions de dollars et a été désigné parmi les premiers Centres nationaux d’excellence en commercialisation et en recherche du Canada. Le professeur Colman abordait la science, animé d’une intime conviction vis-à-vis de la recherche pure suscitée par la curiosité et de la nécessité d’envisager un problème de tous les angles. Cette conviction a donné lieu au Programme de neuroingénierie multidisciplinaire à McGill et aux programmes innovateurs en soins neuropalliatifs, ainsi qu’à l’importante expansion en imagerie cérébrale au Neuro. Le professeur Colman était un mentor pour d’innombrables personnes. Il a veillé à l’épanouissement de jeunes étudiants, les encourageant à être curieux de l’univers autour d’eux. Il a défendu le Programme intégré en neurosciences et dirigeait un projet en collaboration avec l’Office national du film du Canada visant la réalisation d’un film IMAX en 3D de nature éducative sur les neurosciences pour les préadolescents.

Scientifique de renommée internationale, le professeur Colman s’intéressait aux problèmes liés à la myélinisation, aux lésions de la moelle épinière et au développement et à la régénération de cellules nerveuses. Son laboratoire a fait des contributions majeures à notre compréhension de la façon dont les nerfs sont protégés par la gaine de myéline dans le cerveau et le système nerveux périphérique, et de la communication entre les cellules nerveuses au niveau des synapses.  Il siégeait aux comités éditoriaux de Neuron et Molecular and Cellular Neuroscience et il était l’auteur de plus de 110 publications scientifiques parues dans les plus prestigieux journaux scientifiques tels que Science, Nature et Neuron pour ne nommer que ceux-là.

Le professeur Colman a reçu un baccalauréat en sciences (biologie) avec mineures en anglais et en géologie de la New York University (NYU) en 1970, et un doctorat en neurosciences de la State University of New York en 1977.  Au terme de son perfectionnement postdoctoral avec le docteur David D. Sabatini, il est entré à l’École de médecine de la NYU en qualité de professeur adjoint de biologie cellulaire. En 1987, il s’est joint au corps professoral du Columbia College of Physicians and Surgeons, à titre de professeur adjoint de biologie cellulaire, où il a reçu plusieurs bourses et prix prestigieux, notamment la Irma T. Hirschl Career Development Award (perfectionnement), la Harold and Golden Lamport Award, la Basmajian Award for Teaching and Research (enseignement et recherche), ainsi que la Jacob K. Javits Neuroscience Award (neurosciences) du National Institute of Neurological Diseases and Stroke.  En 1993, il s’est joint à la Mount Sinai School of Medicine à New York, où il a été professeur titulaire de la chaire Annenberg en biologie moléculaire et en neurosciences, vice-directeur de la recherche au département de neurologie, et directeur scientifique du Centre Corinne Goldsmith Dickinson sur la sclérose en plaques de la Mount Sinai School of Medicine. En septembre 2002, il devenait directeur du Neuro de Montréal.

Les renseignement à propos du service funéraire vous parviendront sous peu.

Coordonnées

Contact: 
Sandra McPherson
Organisation: 
Le Neuro
Courriel: 
sandra.mcpherson [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514 398-1902