Un catalyseur d'initiatives commerciales entre le Canada et la Pologne

Nouvelles

La Faculté de gestion de McGill : un catalyseur d'initiatives commerciales entre le Canada et la Pologne

Au moment où la Pologne fait son entrée au sein de l'Union européenne, des dirigeants d'entreprises polonaises s'amènent à la Faculté de gestion de McGill afin d'y recevoir une formation en gestion d'une durée de quatre jours. À la suite de cette formation, ils passeront quelques jours à l'intérieur d'une entreprise canadienne envers laquelle ils manifestent un intérêt commercial marqué. Parallèlement, Postes Canada, Génome Québec et Hydro-Québec, qui comptent parmi les partenaires canadiens de cette initiative, favoriseront l'établissement de liens plus étroits avec des organisations polonaises.

«Les participants polonais à ce programme sont jeunes et représentent les dirigeants de demain qui ont su gérer avec succès la transition vers une économie de marché lancée il y a 15 ans,» explique Sylvain St-Amand, Directeur du Centre d'études Power Corporation en gestion internationale de l'Université McGill, et chef du projet. «Au cours de leur formation à McGill, ces personnes acquérront une connaissance plus approfondie de la philosophie de gestion nord-américaine, ce qui aura pour effet de faciliter la collaboration avec leurs homologues canadiens.»

Cette initiative arrive à point nommé pour les quatre entreprises canadiennes impliquées, puisque la Pologne a fait son apparition au sein de l'Union européenne le 1er mai. Pour celles-ci, ce projet est une occasion de consolider leurs positions à l'intérieur de l'économie polonaise, en plus d'accéder aux nouveaux marchés de l'Union européenne.

Ce projet est devenu une réalité grâce à un don effectué par Karol Pilarczyk, qui estime qu'une importante base de connaissances du monde des affaires est primordiale pour la Pologne, son pays d'origine. Son fils, Ian C. Pilarczyk, titulaire de trois diplômes de McGill dont un doctorat en droit comparé, suit les traces de son père à titre de fervent partisan de McGill. «La Pologne, le plus grand des pays nouvellement admis au sein de l'Union européenne, bénéficie d'une main-d'œuvre scolarisée, d'une culture entrepreneuriale émergente et d'un secteur privé en expansion», selon Ian C. Pilarczyk. «McGill est très bien positionnée pour aider les dirigeants polonais à bâtir une économie de libre marché et permettre à ce pays de se positionner en tant que membre-clé de l'Union européenne et de s'établir comme pont entre l'Europe de l'Est et l'Europe de l'Ouest.»

Depuis plus de 15 ans, le Centre d'études internationales en gestion de Power Corporation à l'Université McGill a développé une solide expertise en matière d'enseignement et de formation en gestion internationale. Le Centre développe des projets de formation en gestion avec des établissements et des entreprises dans près d'une dizaine de pays, dont la Slovaquie et l'Ukraine.