ui contrôle les médias au Canada?

Nouvelles

Mme Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l'Université McGill, accueillera la ministre d'État à la Culture et aux Communications, Mme Diane Lemieux, lors du lancement de la conférence annuelle de l'Institut d'études canadiennes de McGill. C'est à 18h15 ce soir jeudi 13 février, dans le Salon des Saisons de l'hôtel Omni Mont-Royal, que Mme Lemieux prononcera l'allocution inaugurale de la conférence. Quelque 400 participants étudieront durant deux jours (les 14 et 15 février), les différents aspects de la question suivante: Qui contrôle les médias au Canada?

Dans le cadre de son allocution, Mme Lemieux traitera de la démarche gouvernementale à l'égard du phénomène de la concentration de la presse. À 19 heures, les journalistes sont invités à rencontrer Mme Lemieux lors d'un point de presse au Salon Hiver ,(la salle de presse de la conférence).

Depuis 1995, l'Institut d'études canadiennes de McGill organise chaque année une grande conférence publique et bilingue à Montréal sur des sujets d'actualité qui ont un rapport avec les politiques gouvernementales.

« Notre objectif est de réunir un vaste échantillon représentatif de gens qui s'occupent des médias à travers tout le Canada,» de préciser la professeure Antonia Maioni qui dirige le comité d'organisation de la conférence avec Michael Goldbloom, l'ancien éditeur de la Gazette de Montréal.

Une cinquantaine de décisionnaires, d'acteurs et d'observateurs du monde des médias analyseront des questions aussi brûlantes que la convergence - les propriétaires de médias: un tout petit groupe qui en contrôle beaucoup trop? - la liberté d'expression - Les journalistes ont-ils perdu le contrôle? - ou la grogne des lecteurs, auditeurs et téléspectateurs - Y aurait-il une influence indue des médias sur la société civile?

Ils seront tous là: dirigeants d'entreprise de communication, de réseau de télévision, de journal et de magazine, comme Alain Gourd (Bell Globemedia), Robert Rabinovitch ( Radio-Canada), Paule Beaugrand-Champagne (Télé-Québec), Edward Greenspon (The Globe and Mail), Alain Dubuc (Le Soleil ) et Anthony Wilson-Smith (Maclean's), animateur, chroniqueur, éditorialiste ou journaliste, comme Peter Mansbridge (The National CBC) Lisa Laflamme (Canada AM, CTV), André Pratte (La Presse), Michel C. Auger (Le Journal de Montréal) et Andrew Coyne (The National Post), anciens journalistes comme son excellence, la gouverneure générale du Canada, Mme Adrienne Clarkson, les universitaires Armande St-Jean (U Sherbrooke) et Florian Sauvageau (U Laval) ou le président du Conseil de presse du Québec, Michel Roy.