Tony Blair célèbre le partenariat avec McGill en recherche sur le rôle des religions dans la vie publique

Nouvelles

L’ancien premier ministre de Grande-Bretagne, monsieur Tony Blair, a parlé de l’importance de promouvoir une meilleure compréhension des religions du monde, dans le cadre d’un événement qui s’est tenu aujourd’hui à Montréal afin de marquer officiellement la participation de l’Université McGill à l’Initiative Foi et mondialisation de la Fondation pour la foi Tony Blair.

L’Université McGill – la seule université canadienne à être associée au projet – fait partie d’un groupe d’universités prestigieuses des quatre coins du monde engagées dans cette initiative visant à promouvoir la recherche multidisciplinaire comme manière de répondre aux questions entourant l’effet de la religion dans une société mondialisée. Les autres universités participantes comprennent l’Université Yale, l’Université nationale de Singapour, l’Université Durham, en Angleterre, l’Institut technologique de Monterrey, à Mexico, l’Université d’Australie occidentale et l’Université de Beijing.

« Il est d’une importance vitale que nos chefs de file mondiaux présents et futurs comprennent le rôle et l’influence de la religion dans notre société mondialisée, a déclaré monsieur Blair. Nous croyons que, grâce à ses liens avec le monde, à la grande diversité de ses compétences et de son expertise en recherche, l’Université McGill est avantageusement positionnée pour nous aider à atteindre cet objectif. C’est pourquoi nous nous sommes tournés vers des universités de toute la planète pour stimuler la recherche et l’échange d’idées, et ce, à une multitude de niveaux. »

La principale et vice-chancelière de McGill, madame Heather Munroe-Blum, a souhaité la bienvenue à l’ex-premier ministre Blair et a déclaré que McGill était enthousiaste à l’idée de jouer un rôle de premier plan dans un projet d’une telle importance. « L’influence de la religion dans le monde actuel transcende les travaux de recherche universitaire très pointus réalisés par le passé, a-t-elle déclaré. Nous devons désormais faire en sorte que l’expertise tienne compte de domaines diversifiés comme le droit, l’économie, la science politique, l’environnement et d’autres sciences, en conjonction avec les études religieuses. La mondialisation a changé la nature de notre société et, pour que nous puissions fonctionner à l’intérieur de cette nouvelle dynamique, nous devons apprendre comment mieux nous comprendre les uns les autres et augmenter nos connaissances relatives à notre patrimoine spirituel complexe. »

Dans le cadre de sa participation à cet effort, McGill a créé un nouveau cours multidisciplinaire et participera à des échanges universitaires, des colloques, des présentations publiques ainsi qu’à d’autres activités, a ajouté la professeure Ellen Aitken, doyenne de la Faculté d’études religieuses. « Ce partenariat a déjà offert à nos étudiants des occasions d’échanger avec certains des plus grands cerveaux du monde engagés dans des enjeux de taille qui touchent un grand nombre des aspects de notre vie. Nous sommes impatients de voir nos étudiants développer leur propre leadership sur ces questions et de leur prêter main-forte en soutenant leurs travaux de recherche et en leur offrant un enseignement leur permettant de tenir compte à la fois des perspectives à long terme et du contexte canadien. »

À propos de l’Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l’Université McGill se classe comme chef de file parmi les universités canadiennes. McGill compte deux campus, 11 facultés, 10 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au-delà de 35 000 étudiants, originaires de plus de 150 pays. L’Université accueille au-delà de 6 800 étudiants étrangers, qui composent près de 20 pour cent de sa population étudiante. Près de la moitié de ses étudiants ont une langue maternelle autre que l’anglais – dont 6 000 francophones.

À propos de la Fondation Tony Blair

Dans un contexte de mondialisation, il est désormais impossible d’ignorer la présence de la religion au cœur de la vie de milliards de personnes. La Fondation pour la foi Tony Blair cherche à promouvoir le respect et la compréhension entre les principales religions. L’organisation habilite, soutient et forme les jeunes à prendre des mesures multiconfessionnelles contre la pauvreté extrême dans plus de 100 pays en offrant une solution de rechange positive à ceux qui font usage de la foi dans un objectif de division. Nous offrons aux chefs de file émergents et actuels la formation et l’analyse nécessaires pour comprendre le rôle de la religion dans le monde moderne et faisons tomber les barrières entre jeunes de toutes les confessions et athées, en nous servant de la nouvelle technologie pour créer des liens entre eux.

Coordonnées

Contact: 
Doug Sweet
Organisation: 
Service des relations avec les médias
Courriel: 
doug.sweet [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-6752