Survivre à la guerre, est-ce possible ?

Nouvelles

McGill sera l'hôte d'une importante conférence sur les victimes de conflits d'états

Des universitaires et des intervenants communautaires des quatre coins du monde participeront à l'importante conférence cette semaine à McGill sur la sécurité humaine dans les sociétés déchirées par la guerre. Le but de cette rencontre, organisée par le Centre d'études sur les régions en développement (CERD) de McGill, est d'examiner la façon dont les conflits armés compromettent les perspectives de développement dans les pays de régime féodal et créent des bassins de populations déplacées et de réfugiés — en grande partie des femmes et des enfants.

Les médias sont invités à assister à la Conférence sur le genre et la sécurité humaine. Il leur suffit de communiquer avec madame Suzanne Boutin, au (514) 398-1608. La conférence aura lieu du 4 au 7 février (heures variées) dans la salle 232 du pavillon Leacock (855, rue Sherbrooke Ouest).

Le CERD profitera de l'occasion pour présenter les résultats d'un programme de recherche-action de trois ans sur le genre et la sécurité humaine qu'il a mené de concert avec le Centre des femmes de Montréal et des partenaires de plusieurs autres universités et organismes communautaires. Voici les sujets qui seront abordés.

  • Perceptions et concepts de sécurité humaine en fonction des sexes.
  • Conflit armé et armes légères
  • Réfugiés, demandeurs d'asile et personnes déplacées
  • Impunité et justice
  • Point de vue du canada sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies
  • Santé et résolution de conflits
  • Initiatives de paix
  • Stratégies de réconciliation et de reconstruction

Le CERD prévoit publier un ouvrage à partir des présentations qui seront données pendant la conférence. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les sujets abordés pendant la Conférence sur le genre et la sécurité humaine, veuillez vous rendre à l'adresse francais.mcgill.ca/cdas/genderconf/.