Six chercheurs de McGill nommés titulaires de chaires en intelligence artificielle CIFAR-Canada (IACC)

Nouvelles

L’Institut canadien de recherches avancées (CIFAR) a annoncé aujourd’hui la composition de la première cohorte de 29 titulaires de chaires en intelligence artificielle (IA) CIFAR-Canada (IACC), dont font partie six professeurs de McGill. Ces grands chercheurs universitaires, notamment Doina Precup et Joëlle Pineau, ont été nommés dans le cadre de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, dotée d’un budget de 125 millions de dollars, et contribueront à maintenir la position de chef de file du Canada dans le domaine de la recherche en intelligence artificielle. Le programme des chaires IACC représente un investissement de 30 millions de dollars dans neuf universités au pays.

Les titulaires des chaires sont nommées par Mila, institut national d’IA établi à Montréal, et y seront affiliés. Les dossiers de candidature des titulaires d’une chaire IACC ont été examinés par un comité consultatif scientifique international composé de représentants de Google, de DeepMind, de Microsoft, de Facebook, de l’Université de Stanford, de l’Université de Princeton et du Centre national de la recherche scientifique (France). Les professeurs Marc Bellemare, Jackie Cheung, Blake Richards et Reihaneh Rabbany, de McGill, se joignent aux professeures Pineau et Precup à titre de titulaires de chaires IACC. Les titulaires mcgillois travailleront avec leurs collègues de l’Université de Montréal, notamment Yoshua Bengio, directeur scientifique de Mila, et Jian Tang de HEC Montréal.

« L’Université McGill s’est engagée stratégiquement en matière de recherche en IA, et tout particulièrement en apprentissage machine, a affirmé Martha Crago, vice-principale à la recherche et à l’innovation. À titre de titulaires de chaires en IA CIFAR-Canada, les chercheurs de McGill utiliseront leur expertise dans divers secteurs comme la robotique, les systèmes de dialogue automatisés, les sciences de la vie, l’imagerie médicale, la surveillance clinique et d’autres domaines pertinents d’un point de vue scientifique, social ou commercial. »

En 2017, le gouvernement fédéral a choisi le CIFAR pour diriger la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, assortie d’un financement de 125 millions de dollars, en collaboration avec des centres de recherche en intelligence artificielle situés à Edmonton, à Montréal et à Toronto. Le soutien accordé aux chaires IACC est un des éléments d’une stratégie plus vaste, qui comprend des possibilités de formation, du financement pour les recherches et des ateliers sur les répercussions sociétales, et qui est destinée à renforcer la position de chef de file du Canada dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Alan Bernstein, président et chef de la direction du CIFAR, a dit : « Nous sommes emballés par la nomination de ces chercheurs exceptionnels à titre de titulaires d’une chaire IACC aux quatre coins du Canada. La Stratégie pancanadienne en matière d’intelligence artificielle nous a permis de maintenir en poste ceux qui ont jeté les assises de l’IA et d’attirer d’éminents scientifiques de l’étranger. Il s’agit d’un grand pas en avant pour le Canada et d’une base essentielle pour rehausser le leadership mondial du pays en matière de recherche et d’innovation en IA. »

Environ la moitié des 29 titulaires d’une chaire occupent leur premier poste universitaire au Canada après avoir reçu une formation ailleurs dans le monde, notamment aux États-Unis, en Chine, en Iran et en France. Ils se penchent sur un vaste éventail de sujets appliqués et théoriques, y compris le traitement du langage naturel, la reconnaissance des images, l’apprentissage par renforcement, la cryptographie, les réseaux convolutifs et le diagnostic médical.

Liste complète des titulaires de chaires à McGill et des autres chaires affiliées à Mila – Montréal

Marc Bellemare, chercheur, Google Brain; boursier du CIFAR, programme Apprentissage automatique, programme biologique; professeur associé, Université McGil

Yoshua Bengio, directeur scientifique, Mila; chaire de recherche du Canada en algorithmes d’apprentissage statistique; professeur, Université de Montréal; codirecteur, programme Apprentissage automatique, programme biologique du CIFAR

Jackie Cheung, professeur adjoint, Université McGill

Aaron Courville, professeur agrégé, Université de Montréal; boursier du CIFAR, programme Apprentissage automatique, programme biologique

Simon Lacoste-Julien, professeur adjoint, Université de Montréal; boursier du CIFAR, programme Apprentissage automatique, programme biologique

Hugo Larochelle, chercheur, Google Brain; professeur associé, Université de Montréal; directeur associé, programme Apprentissage automatique, programme biologique du CIFAR

Ioannis Mitliagkis, professeur adjoint, Université de Montréal

Christopher Pal, professeur agrégé, École Polytechnique de Montréal; professeur associé, Université de Montréal; chercheur principal, Element AI

Joëlle Pineau, professeure agrégée, Université McGill; boursière principale du CIFAR, programme Apprentissage automatique, programme biologique; chercheuse et chef de site, Facebook AI Research, Montréal

Doina Precup, professeure agrégée, Université McGill; boursière principale du CIFAR, programme Apprentissage automatique, programme biologique; directrice scientifique associée, Un cerveau sain pour une vie saine, FERAC; directrice de l’équipe de recherche, DeepMind, Montréal

Blake Richards, membre associé du corps professoral, Vector Institute; professeur adjoint, Université McGill; boursier du CIFAR, programme Apprentissage automatique, programme biologique

Reihaneh Rabbany, professeure adjointe, Université McGill

Jian Tang, professeur adjoint, HEC Montréal

Pascal Vincent, professeur agrégé, Université de Montréal; chercheur, Facebook AI Research, Montréal; boursier associé du CIFAR, programme Apprentissage automatique, programme biologique