Pourquoi l'univers convient-il à la vie?

Nouvelles

D'éminents physiciens débattent de la grande question lors du Symposium Trottier

Principe anthropique : le principe selon lequel l'univers observable doit être ce qu'il est, plutôt que tout autre, sans quoi nous serions incapables de l'observer.

- A Dictionary of Physics, Ed. John Daintith,
Presses de l'Université Oxford

Paul Davies, George Efstathiou, David Gross et Leonard Susskind, quatre des physiciens les plus réputés du monde, discuteront des questions fondamentales de l'existence lors du deuxième Symposium public en sciences Lorne Trottier, intitulé A Cosmic Coincidence: Why is the Universe Just Right for Life? (Une coïncidence cosmique : pourquoi l'univers convient-il à la vie?), un événement annuel de l'Université McGill. Le symposium traitera du controversé principe anthropique, selon lequel l'univers est en quelque sorte expressément « adapté » à l'entretien de la vie telle que nous la connaissons.

Sujet : Le Symposium public en sciences 2007 Lorne Trottier :
A Cosmic Coincidence: Why is the Universe Just Right for Life?

Date : De 17 heures à 19 heures, le 25 janvier 2007

Lieu : Campus principal de l'Université McGill, pavillon Leacock, salle 132

Cette conférence sera prononcée en anglais et traduite simultanément en français.

Diffusion Web en direct (le 25 janvier)

La série de Symposiums publics en sciences Lorne Trottier est parrainée par la Fondation de la famille Trottier. Lorne Trottier, qui a généreusement fait don de 23 millions de dollars à l'Université McGill ces dernières années en vue de la construction du pavillon Trottier en technologie de l'information, de la dotation de deux chaires éponymes et de bourses d'études supérieures en sciences et en génie, finance le symposium qui concrétise sa vision d'un « forum public visant à informer, à inspirer le débat et à faire mieux connaître du public des questions contemporaines ».

Profils des panélistes :

Paul Davies, directeur, Beyond: Institute for Fundamental Concepts in Physics, Université d'État de l'Arizona : Physicien théoricien, cosmologiste, bioastronome de renommée internationale et auteur et communicateur acclamé, le professeur Davies a signé plus de 20 ouvrages, parmi lesquels How to Build a Time Machine et le récent Goldilocks Enigma: Why is the Universe Just Right for Life? Ses populaires productions télévisées sur la science The Big Questions (ABC, Australie) et The Cradle of Life (BBC) ont été saluées dans le monde entier.

George Efstathiou F.R.S., directeur, Institut d'astronomie, Université Cambridge : Le professeur Efstathiou est un des plus illustres cosmologistes au monde. Depuis plus de 25 ans, il combine des connaissances théoriques approfondies à d'importantes campagnes d'observation afin de comprendre la vaste toile cosmique de galaxies. Il est un architecte principal du paradigme courant pour comprendre la formation de la structure dans notre univers.

David Gross, directeur, Institut Kavli de physique théorique et professeur titulaire de la chaire Frederick W. Gluck en physique théorique, Université de Californie à Santa Barbara : Lauréat du prix Nobel 2004 en physique pour sa contribution au modèle standard de la physique quantique, le Pr Gross a également reçu plusieurs autres récompenses prestigieuses, dont la Médaille Oskar Klein, la Médaille Dirac et la Grande Médaille d'or.

Leonard Susskind, professeur Felix Bloch en physique théorique, Université Stanford : Le Pr Susskind est une des sommités en physique théorique et passe pour être le père de la théorie moderne des cordes. Auteur de The Cosmic Landscape: String Theory and the Illusion of Intelligent Design, le Pr Susskind a mérité le prix de rédaction de l'American Institute of Physics et a vu ses articles publiés dans Scientific American, New Scientist, Physics World et diverses anthologies.

Modératrice du symposium :

Victoria Kaspi, titulaire de la chaire Lorne Trottier en astrophysique et en cosmologie, et de la chaire de recherche du Canada en astrophysique d'observation, Université McGill : La Pre Kaspi est une spécialiste des étoiles à neutrons de réputation internationale, dont l'équipe a récemment découvert le pulsar le plus rapide qui soit connu des scientifiques. Lauréate de multiples prix en astrophysique, la Pre Kaspi a reçu dernièrement le prestigieux prix Steacie en sciences naturelles du Canada.

Sur le Web
Diffusion Web en direct (le 25 janvier)

Coordonnées

Contact: 
Mark Shainblum
Organisation: 
Université McGill
Courriel: 
mark.shainblum [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-2189