Ouverture des portes

Nouvelles

Alliance Atlantis Communications offre une chance inouïe aux étudiants de McGill

Un géant médiatique a ouvert toutes grandes ses portes et son carnet de chèques aux étudiants de McGill. Alliance Atlantis Communications Inc., magnat canadien du cinéma et de la télévision privée, vient de lancer un nouveau programme de bourses qui fournira des subventions de recherche et assurera la formation sur le tas des étudiants du département d’histoire de l’art et d’études de la communication de McGill.

Au cours des six prochaines années, deux étudiants de 2e cycle recevront chacun 12 500 $ de cette société. Les bourses seront octroyées en trois versements : deux versements couvriront les frais de recherche ou les droits de scolarité alors qu’un troisième sera versé sous forme d’honoraires pour un stage d’été de six à huit semaines effectué dans les bureaux de l’entreprise à Toronto ou Montréal.

McGill est la deuxième université canadienne après Queen’s dont les étudiants bénéficieront de l’aide financière de Alliance Atlantis. Pour quelle raison? " McGill est une grande université qui mérite notre soutien ", affirme Michael MacMillan, président et chef de la direction de Alliance Atlantis.

Carman Miller, doyen de la faculté des arts de McGill, est enchanté de la création des bourses Alliance Atlantis et espère que d’autres entreprises lui emboîteront le pas. " C’est une initiative qui tombe à point nommé, étant donné que nous recherchons des moyens de faciliter l’alternance travail-études dans nos programmes ", ajoute-t-il. " Les programmes d’alternance travail-études permettent aux étudiants d’acquérir une expérience professionnelle précieuse. "

Les bourses Alliance Atlantis reprennent un programme analogue créé par l’entreprise à McGill il y a plusieurs années. Cette première initiative offrait néanmoins moins d’argent et a expiré au bout de trois ans. Will Straw, directeur par intérim et directeur du programme de 2e/3e cycle au département d’histoire de l’art et d’études de la communication, se félicite également que ces nouvelles bourses donneront aux étudiants de McGill une longueur d’avance dans le domaine ultra-concurrentiel des communications.

"Ce rapport avec Alliance Atlantis procurera incontestablement à nos étudiants une expérience précieuse, des contacts dans les médias et leur permettra de mettre un pied dans la porte", affirme Straw.

Nelson Fernandes, qui doit obtenir son diplôme ce printemps en tant que l’un des deux boursiers Alliance Atlantis, convient que cette bourse lui donne une longueur d’avance sur le marché du travail. "Quoi qu’il advienne à l’avenir", affirme-t-il, "ces nouvelles bourses ont créé une situation favorable à tout le monde. Les étudiants acquièrent de l’expérience tandis qu’Alliance Atlantis recrute de jeunes étudiants talentueux."