Miser sur la culture pour assurer l'émancipation des peuples autochtones

Nouvelles

Un regroupement d’associations de l’Université McGill a organisé un « pique-nique anti-Canada », jeudi, afin de célébrer « la forte et incessante résistance au colonialisme, au capitalisme et à l’État canadien » et pour encourager des discussions entre Autochtones et non-Autochtones par l'entremise d'ateliers. Le pique-nique avait aussi pour but de ramasser des fonds pour l'école d’immersion Mohawk Karihwanoron, située à Kahnawake.

Lire la suite: Radio-Canada

Étiquettes: