McGill souligne la Journée des Nations Unies par la création de la Chaire Oppenheimer en droit international

Nouvelles

L'Université McGill a le plaisir d'annoncer la création de la Chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit international public, fondée grâce à une généreuse dotation de Tamar Oppenheimer, O.C., B.A. 1946 (McGill), M.A. 1953 (droit international public, Université Columbia), LL. D. 1994 (McGill), la première Canadienne nommée secrétaire générale adjointe du Secrétariat des Nations Unies.

« Madame Oppenheimer considère à juste titre la création de cette chaire à l'Université McGill comme un don au Canada. Nous y voyons une pressante invitation de sa part pour que les universités placent le rapport entre le droit international et le droit national au cœur de l'enseignement juridique au Canada », a expliqué le doyen Nicholas Kasirer. « Sa propre carrière est un modèle pour les étudiants de McGill, et sa noble détermination à introduire le droit international dans le cheminement universitaire de chaque étudiant en droit renforcera McGill de manière inestimable », a-t-il poursuivi.

Le 24 octobre, Journée des Nations Unies, à 11h30, les contributions illustres et durables de McGill au droit international et à la diplomatie feront l'objet d'une exposition à la Bibliothèque de droit Nahum Gelber de la Faculté de droit de l'Université (3660 Rue Peel), qui coïncidera avec l'annonce de la Chaire Oppenheimer. Y figureront notamment la première version de la Déclaration universelle des droits de l'homme des Nations Unies, rédigée par le Pr John Peters Humphrey en 1947, et divers documents écrits par Mme Oppenheimer durant ses quarante ans de service aux Nations Unies. Elle y a entre autres agi en qualité de secrétaire générale de la Conférence internationale sur l'abus et le trafic illicite des drogues, de directrice de la Division des stupéfiants et d'adjointe au directeur général du bureau des Nations Unies à Vienne, où elle réside maintenant.

Le titulaire de la Chaire Oppenheimer soulignera l'importance de normes internationales en droit national et portera sur le travail d'organismes multilatéraux ainsi que sur le rôle auxiliaire d'organismes non gouvernementaux à l'attention d'étudiants en droit ou d'autres disciplines qui s'intéressent au droit international. Mme Oppenheimer a institué la Chaire afin d'encourager les étudiants en droit à embrasser une carrière dans la fonction publique internationale, nationale ou provinciale. En permettant l'étude de questions concernant l'application du droit international aux règles et pratiques administratives nationales, la Chaire aidera les étudiants à acquérir les compétences nécessaires aux fonctionnaires dont le travail porte sur le droit international, qu'ils fassent carrière au Canada ou à l'étranger.

La Faculté de droit de l'Université McGill, dont les étudiants de tous les cycles viennent du Canada et de l'étranger, est un cadre idéal pour l'étude du droit international public grâce à son orientation comparative et internationale. La Faculté contribue depuis longtemps à définir le droit international et à inspirer de futurs diplomates et fonctionnaires internationaux. La Chaire Oppenheimer s'inscrira dans une riche tradition d'enseignement et de recherche juridique qui remonte aux premiers cours de droit international donnés à l'Université McGill durant les années 1850. Des professeurs et spécialistes tels que Percy Corbett, B.A. 1913, M.A. 1915, D.C.L. 1961, Herbert Arthur Smith, Eugène Lafleur, B.A. 1877, B.C.L. 1880, D.C.L. 1900, LL. D. 1921, John Cobb Cooper, LL. M. 1952, John Humphrey, B. Com. 1925, B.A. 1927, B.C.L. 1929, Ph. D. 1945, LL. D. 1976, Maxwell Cohen, LL. D. 1994, Peter Leuprecht et Stephen Toope, B.C.L., LL. B. 1983, ont enseigné le droit international à McGill. Les diplômés de la Faculté comptent notamment les ex-ambassadeurs Herbert Marler, B.A. 1995, B.C.L. 1998, Arnold Heeney, B.C.L. 1929, LL. D. 1961, et Yves Fortier, B.C.L. 1958, LL. D. 2005, ainsi que des fonctionnaires internationaux comme Donald Johnston, B.C.L. 1958, LL. D. 2004, ancien secrétaire général de l'OCDE. En 2005, Louise Fréchette, ancienne vice-secrétaire générale des Nations Unies, a reçu un doctorat honorifique lors de la collation des grades de la Faculté de droit.

Fondée en 1848, la Faculté de droit de l'Université McGill se consacre à l'enseignement et à la recherche en droit comparatif, à la préservation des traditions juridiques et à la formation, en conformité avec l'internationalisation du droit. La Chaire Oppenheimer favorisera la réalisation d'activités de recherche et d'enseignement en droit international public, un aspect fondamental de l'enseignement du droit au sein de l'Université McGill.

Coordonnées

Contact: 
Lisa Van Dusen
Organisation: 
Service des affaires universitaires de l'Université McGill
Courriel: 
lisa.vandusen [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-6752