McGill se classe de nouveau parmi les meilleures universités au monde

Nouvelles

Le classement THE - QS des universités du monde entier rendu public

Selon le prestigieux classement Times Higher Education-QS, l’Université McGill, située à Montréal, figure parmi les 25 meilleures universités au monde, et ce, pour la cinquième année consécutive.

Une fois de plus, le rang occupé par McGill au classement 2008 est le plus élevé des universités canadiennes. La 20e position accordée cette année à l’Université lui permet de se maintenir dans les échelons les plus élevés de l’enseignement supérieur mondial, et témoigne d’un progrès continu et constant. Au cours des cinq dernières années, McGill s’est classé 21e, 24e, 21e, 12e, et occupe désormais la 20e position. Un examen des classements THE-QS révèle qu’en fonction de divers facteurs, des mouvements modérés à la hausse et à la baisse peuvent se produire. Toutefois, en comparant le rang d’une institution d’enseignement sur une période de plusieurs années, on obtient une image claire de son statut. Selon cette évaluation, le rendement de McGill a été sans conteste impressionnant.

« Il est gratifiant de constater que McGill a encore une fois été reconnue comme l’une des meilleures universités mondiales », a déclaré la principale et vice-chancelière de McGill, la Pre Heather Munroe-Blum. « Il est important de se rappeler qu’il existe près de 10 000 universités dans le monde. Alors, le seul fait d’apparaître sur la liste THE-QS, qui en compte 604, constitue un accomplissement remarquable. »

« Il est aussi important de noter, poursuit la Pre Munroe-Blum, que McGill atteint ce rang élevé malgré des différences marquées au niveau du financement comparativement aux autres institutions évaluées. »

« Mais aujourd’hui, c’est le moment de célébrer ce qui nous a permis d’atteindre ce rang. Le fait que nous ayons réussi à maintenir cette position impressionnante malgré notre situation critique à l’égard du financement est le résultat du dévouement de notre corps professoral et de notre personnel de classe internationale, et de leur capacité à attirer des fonds de recherche compétitifs. C’est aussi un hommage à nos extraordinaires étudiants et diplômés. L’approche stratégique adoptée par McGill pour atteindre un niveau d’excellence durable, pour utiliser et gérer ses ressources, et pour appliquer une philosophie de gouvernance progressive a aussi joué un rôle dans l’obtention soutenue d’un rang élevé lors de ces importantes évaluations. »

Chef de file mondial spécialisé en carrières et en enseignement, le réseau QS Quacquarelli Symonds produit ce classement annuel respecté des meilleures universités, en collaboration avec Times Higher Education, un site Web exhaustif consacré aux emplois à l’intention des diplômés de haut niveau, aux nouvelles et aux ressources destinées aux universitaires.

Ce classement est un indicateur composé intégrant révision par les pairs, opinion et données quantitatives. Quarante pour cent du classement global est fondé sur l’examen par les pairs. Vingt pour cent repose sur l’excellence en matière de recherche, laquelle est mesurée selon des citations répertoriées. Dix pour cent du classement provient d’un sondage mené auprès de responsables du recrutement œuvrant pour le compte d’employeurs importants, qui répondent à des questions relatives aux institutions d’où sont diplômés les étudiants aux cycles supérieurs dont ils privilégient la candidature. Le ratio employé/étudiant - une mesure généralement prise en compte quant à l’engagement manifesté par les institutions à l’égard de l’enseignement - représente également 20 pour cent. Finalement, le classement accorde cinq points pour le nombre d’employés originaires d’autres pays et cinq points pour le pourcentage d’étudiants étrangers.

Cette année, un plus grand nombre d’universitaires (6 354, comparativement à 5 101 en 2007) et un plus grand nombre d’employeurs (2 339 contre 1 482) que jamais auparavant ont répondu au questionnaire.

« Ces classements font appel à une quantité de données sans précédent pour produire l’évaluation la plus précise qui soit des meilleures universités au monde et de la force des systèmes universitaires des différents pays, a déclaré Ann Mroz, rédactrice de THE. Ils sont importants pour les gouvernements qui veulent mesurer l’évolution de leur système d’éducation et sont utilisés dans le cadre d'exercices de planification menés par les universités, aux quatre coins du monde. »

Le classement compte diverses catégories. Cette année, McGill occupe le 10e rang mondial en sciences de la vie.

« Ce rang très encourageant nous est attribué quelques jours seulement après l’ouverture officielle du nouveau Complexe des sciences de la vie, a déclaré la Pre Munroe-Blum. Ce projet, le plus important de l’histoire de McGill, rendu possible grâce à un appui généreux des secteurs privé, gouvernemental et institutionnel, permettra à l’Université de demeurer à l’avant-garde de la recherche biomédicale et se traduira partout par des bénéfices pour le genre humain. »

Fondée en 1821, McGill attire des étudiants originaires de 160 pays. Près de la moitié ont une langue maternelle autre que l’anglais – dont 6 000 francophones. L’Université accueille au-delà de 6 200 étudiants étrangers, qui composent près de 20 pour cent de sa population étudiante. Près de 22 pour cent de la population étudiante de McGill est formée d’étudiants aux cycles supérieurs.

Coordonnées

Contact: 
Douglas Sweet
Organisation: 
Service des relations avec les médias
Courriel: 
douglas.sweet [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-6752