McGill récolte deux bourses Rhodes

Nouvelles

L’Université obtient les deux bourses Rhodes décernées à des étudiants du Québec pour 2002

McGill vient de recevoir un double honneur : deux de ses étudiants ont été nommés boursiers de la fondation Cecil Rhodes pour 2002. Kimberley Brownlee, originaire de Vancouver qui a obtenu un baccalauréat en philosophie à McGill au printemps dernier, et François Tanguay-Renaud, né à Montréal qui recevra son diplôme en common law de McGill au printemps prochain, iront tous deux à l’Université d’Oxford l’an prochain.

«McGill est extrêmement fière de voir ses étudiants décrocher les deux bourses d’études à Oxford décernées à des étudiants québécois pour 2002, affirme Bruce Shore, doyen des services aux étudiants. Comme nos étudiants viennent de milieux divers et remarquables, nous produisons d’excellents candidats qui cadrent avec les nombreux critères de sélection des boursiers de la fondation Cecil Rhodes. »

Une fonceuse que rien ne saurait arrêter

Kimberley Brownlee termine actuellement une maîtrise en philosophie d’une durée d’un an au Trinity College, à Cambridge, pour laquelle elle bénéficie d’une bourse du Commonwealth. En dépit de sa cécité, elle n’est pas du tout angoissée à l’idée d’étudier à Oxford - elle n’a jamais laissé son handicap lui barrer le chemin du succès.

« L’affection héréditaire dont je suis atteinte - l’albinisme oculocutané - n’a jamais entravé mes activités scolaires et universitaires, affirme-t-elle. Ma cécité ne m’a jamais empêchée de tenter de nouvelles expériences, qu’il s’agisse d’entreprendre des cours de ballet quand j’avais à peine trois ans ou, plus récemment, de plonger du haut d’une falaise, de faire de la voile ou du rappel. J’adore les projets redoutables qui me permettent de tester mes capacités.»

Un Canadien à surveiller

Ceinture noire de judo et amateur de danse swing, François Tanguay-Renaud est un autre étudiant épris d’activité physique. Au chapitre des études, il s’est distingué en recevant deux bourses prestigieuses pour la période 1998-2001 : la Bourse nationale et la bourse Greville-Smith. Sur le plan professionnel, il a acquis une foule d’expériences, notamment un stage à la Commission des droits de la personne du Pakistan. Il n’est donc pas étonnant que son nom ait été inclus dans la liste des « 100 Canadiens à surveiller » de la revue Macleans en l’an 2000.

Sur les traces de prédécesseurs nombreux

En recevant ces bourses, Kimberley Brownlee et François Tanguay-Renaud suivent les traces d’une longue lignée de diplômés de McGill invités à poursuivre leurs études à l’Université d’Oxford; ils deviennent en effet les 117e et 118e boursiers Rhodes de leur alma mater.

Pour des entretiens avec les deux boursiers, veuillez contacter Sylvain-Jacques Desjardins, au 514-398-6752.