McGill accueille cinq nouveaux titulaires de chaire de recherche du Canada

Nouvelles

Lors d'une conférence de presse sur le campus, le ministre des Anciens combattants, John McCallum, a annoncé aujourd'hui les noms des cinq plus récents titulaires d'une chaire de recherche du Canada de l'Université McGill.

Les trois nouveaux titulaires déjà en poste à l'université assistaient à l'évènement, dont Roland Bennewitz, chaire de recherche du Canada en nanomécanique expérimentale, qui a offert une visite de son laboratoire situé au Département de physique. Les travaux du professeur Bennewitz sur la friction étudient la possibilité de concevoir des « nano-appareils » qui glissent aisément. Le professeur Bennewitz, qui poursuivait auparavant ses travaux à l'Université de Bâle, en Suisse, se dit ravi de pouvoir continuer ses recherches de pointe à l'Université McGill, qui s'est bâti une réputation internationale en matière de recherche en nanoscience.

Avec ces plus récents titulaires de chaire, qui proviennent de disciplines variées dont le génie chimique, la neuroscience, la physiologie et la physique, McGill compte maintenant 61 titulaires du programme fédéral. L'université continue de se servir du Programme des chaires de recherche du Canada pour recruter des chercheurs au pays et ailleurs dans le monde oeuvrant dans des domaines de recherche ciblés.

« McGill tient à exprimer sa reconnaissance envers le gouvernement du Canada pour cet investissement soutenu qui nous permet d'aller chercher les meilleurs chercheurs des quatre coins du monde pour renouveler notre corps professoral, au bénéfice de nos étudiants, de la science et, en bout de ligne, de la société québécoise et canadienne », a déclaré Luc Vinet, vice-principal exécutif de McGill.

Bienvenue aux nouveaux titulaires d'une chaire de recherche du Canada

phillip.servio [at] mcgill.ca (Phillip Servio), chaire de recherche du Canada sur les hydrates de gaz, professeur adjoint, Département du génie chimique, 514-398-1026.

Transformer la glace en énergie : la recherche sur les hydrates de gaz en science de l'énergie et de l'environnement. Le professeur Servio étudie les hydrates de gaz et leur potentiel en tant que source d'énergie acceptable d'un point de vue environnemental. Les hydrates de gaz sont une extraordinaire source d'énergie, que l'on trouve en abondance dans la nature, notamment dans les régions arctiques et les sédiments marins.

pierre.magistretti [at] iphsiol.unil.ch (Pierre Magistretti), chaire de recherche du Canada en neuroscience psychiatrique, professeur, Département de psychiatrie. Le professeur Magistretti entrera en fonction en McGill en 2004-05.

Matière à réflexion : étudier le métabolisme de l'énergie cérébrale chez les personnes malades et les personnes en santé. Le professeur Magistretti étudie le métabolisme de l'énergie cérébrale, estimant que la connaissance ainsi dégagée permettra d'identifier les signaux anormaux associés à certains troubles psychiques. Les techniques d'imagerie permettent au chercheur de visualiser la fonction cérébrale chez les êtres vivants, ce qui pourrait déboucher sur la compréhension de l'activité cérébrale des personnes souffrant de troubles psychiques.

roland.bennewitz [at] mcgill.ca (Roland Bennewitz), chaire de recherche du Canada en nanomécanique expérimentale, professeur adjoint, Département de physique, 514-398-3058.

Un monde de friction : l'observation des atomes au travail. Le professeur Roland Bennewitz utilise un microscope à forces atomiques pour étudier la structure atomique des surfaces. La connaissance acquise permet de mesurer la friction et l'usure des machines à l'échelle atomique. Ses travaux de recherche favorisent la conception et l'entretien des machines complexes, notamment dans le nouveau domaine qu'est la nanotechnologie.

aashish.clerk [at] yale.edu (Aashish Clerk), chaire de recherche du Canada en physique mésoscopique théorique, professeur adjoint, Département de physique. Le professeur Clerk entrera en fonction à McGill en 2004-05.

Le bruit des électrons quantiques. La physique mésoscopique est une nouvelle discipline de recherche qui examine les effets de mécanique quantique à beaucoup plus grande échelle que l'atome typique et ses particules. Le professeur Clerk étudie le bruit dans les systèmes mésoscopiques dans le but de concevoir un ordinateur quantique à circuits intégrés et des amplificateurs quantiques à faible bruit. Ses résultats de recherche seront très utiles en météorologie.

epcook [at] fas.harvard.edu (Erik Cook), chaire de recherche du Canada en physiologie de la perception visuelle, professeur adjoint, Département de physiologie, 514-398-4317.

La perception et le comportement : déchiffrer le code neuronal. Le professeur Cook étudie l'incidence de l'activité cérébrale sur la perception visuelle et le comportement. La révélation du « code neuronal » devrait favoriser la compréhension de l'activité des neurones et de sa relation directe avec la perception visuelle consciente.

Université McGill

Leader des universités canadiennes à forte intensité de recherche McGill, située à Montréal, Québec, jouit d'une réputation mondiale au titre de ses travaux savants et de ses découvertes scientifiques. Fondée en 1821, McGill est l'un des deux membres canadiens de l'American Association of Universities. Ses 21 facultés et écoles professionnelles dispensent plus de 300 programmes, du baccalauréat au doctorat, et ses professeurs ont suivi leur formation dans les grandes universités du monde. L'Université attire des étudiants de plus de 150 pays, ce qui lui donne l'un des corps étudiants les plus dynamiques et les plus diversifiés de toute l'Amérique du Nord. Environ 23 000 étudiants de premier cycle et 7 000 étudiants de 2e et 3e cycles y sont inscrits à temps plein ou à temps partiel. En novembre 2003, McGill a été désignée université canadienne de l'année en recherche dans la catégorie médecine/études de troisième cycle par Research Infosource, et ce, à partir de données sur les revenus de recherche et le nombre de publications par professeur.