L'université McGill et le CRDI lancent le projet « Vers un paysage comestible » dans trois villes

Nouvelles

Au Forum urbain mondial tenu à Barcelone, en Espagne, l'Université McGill et le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), deux établissements canadiens, ont annoncé aujourd'hui le lancement d'un nouveau projet de recherche d'envergure mondiale qui pourrait avoir une influence considérable sur la façon dont les urbanistes, les architectes et les édiles municipaux envisageront les villes de l'avenir.

Le projet Vers un paysage comestible (voir la fiche d'information ci-dessous), qui durera trois ans, démontrera qu'il y a lieu de valoriser l'intégration permanente de l'agriculture à l'aménagement urbain et à l'architecture domiciliaire. Avec l'aide du CRDI, le Groupe sur le logement à coût modique de l'Université McGill et le Programme de gestion urbaine du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-HABITAT) coordonnent les travaux de recherche qui seront exécutés dans trois villes : Colombo, au Sri Lanka, Kampala, en Ouganda, et Rosario, en Argentine.

« On perçoit les villes modernes comme des centres de consommation alimentaire et les zones rurales comme étant vouées à la production », selon le professeur Vikram Bhatt, qui dirige le Groupe sur le logement à coût modique de l'Université McGill. « Concepteurs et urbanistes ont tendance à créer des paysages urbains qui sont beaux, et non utiles. Mais il existe déjà plusieurs types d'agriculture urbaine dans le monde (jardins aménagés sur les balcons, élevages avicoles et autres). Ce que nous apprendrons dans ces trois villes permettra d'enrichir le paysage urbain aussi bien au Nord qu'au Sud. »

Dans chacune des trois villes, une équipe comprenant des fonctionnaires municipaux, des architectes et des urbanistes travaillera en étroite collaboration avec la population locale. Les chercheurs mettront à l'essai divers modes d'intégration des jardins potagers à l'architecture domiciliaire afin de démontrer les avantages de l'agriculture urbaine. On a choisi les trois villes au moyen d'un concours et de façon à tenir compte tant de la biodiversité de la planète que de différentes formules permettant d'associer vie urbaine, travail et production alimentaire.

Étant donné l'essor sans cesse croissant de l'urbanisation, les villes, où qu'elles soient — mais surtout dans les pays en développement — doivent relever des défis de plus en plus grands pour ce qui est d'offrir à leurs habitants une eau propre, des installations sanitaires adéquates et la sécurité alimentaire. Ce projet, qui améliorera les conditions de logement, augmentera le revenu et assurera la sécurité alimentaire des démunis, contribuera à la réalisation des objectifs de développement des Nations Unies pour le millénaire.

Les résultats du projet Vers un paysage comestible seront présentés au Forum urbain mondial 2006 de l'ONU-HABITAT à Vancouver, au Canada.

Le Centre de recherches pour le développement international, organisme canadien, est un des chefs de file mondiaux de la production et de l'application de connaissances nouvelles afin de relever les défis du développement international. Depuis plus de 30 ans, le CRDI collabore étroitement avec des chercheurs des pays en développement à la recherche de moyens d'édifier des sociétés en meilleure santé, plus équitables et plus prospères.

Chef de file des universités canadiennes à fort coefficient de recherche, l'Université McGill jouit d'une réputation mondiale en raison de ses travaux savants et de ses découvertes scientifiques. Ses 21 facultés et écoles professionnelles offrent plus de 300 programmes, du baccalauréat au doctorat. Les deux campus de l'université sont situés à Montréal, au Canada. Rattaché à l'École d'architecture de l'Université McGill, le Groupe sur le logement à coût modique, voué à l'éducation et à la recherche, s'est doté d'une orientation internationale prêtant attention aux problèmes que connaissent les établissements humains dans les pays pauvres.

FICHE D'INFORMATION

'Vers un paysage comestible' : Projet mondial intégrant l'agriculture à l'aménagement urbain et à l'architecture domiciliaire

Un nouveau projet international en agriculture urbaine, Vers un paysage comestible, vient d'être lancé au Forum urbain mondial 2004 à Barcelone, en Espagne. Le Groupe sur le logement à coût modique de l'Université McGill et le Centro de Investigación en Gestion Urbana (CIGU) administreront conjointement la phase initiale de recherche et de conception du projet, de concert avec d'autres organismes internationaux et locaux. Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), un organisme canadien, l'Université McGill et le Programme de gestion urbaine de l'ONU-HABITAT financent ce projet.

Il s'agit d'un projet de trois ans, axé sur la recherche, la conception architecturale et la construction, qui démontrera qu'il y a lieu de valoriser l'intégration permanente de l'agriculture à l'aménagement urbain et à l'architecture domiciliaire. Il s'attachera également à la réalisation des objectifs de développement des Nations Unies pour le millénaire, qui visent à atténuer la pauvreté et à accroître la sécurité alimentaire, à offrir des aliments de qualité, à créer des milieux de vie sains et durables, à améliorer le logement, ainsi qu'à favoriser l'égalité des sexes, l'engagement des jeunes et l'emploi.

Des étudiants des deuxième et troisième cycles en architecture, en urbanisme et en environnement participeront à la phase de recherche et de conception, dont le coût est évalué à un million CAD environ. Le projet, qui bénéficiera de l'apport d'un conseil consultatif international composé de spécialistes en architecture domiciliaire, en santé et en développement durable, permettra de :

  • cerner différentes manières de susciter des pratiques sûres en matière d'agriculture urbaine;
  • produire des outils utiles pour la conception de logements;
  • concevoir des prototypes de plans d'emplacement;
  • démontrer l'utilisation des outils produits en améliorant des îlots insalubres tout en intégrant l'agriculture et en créant de nouveaux quartiers jardins;
  • publier des modules de dessin susceptibles d'inciter les professionnels à inclure des activités agricoles aux plans d'aménagement urbain.

Les équipes qui seront à l'oeuvre dans les villes de Rosario, en Argentine, Kampala, en Ouganda, et Colombo, au Sri Lanka, seront reliées à un réseau mondial d'échange d'information. Un soutien opérationnel sera apporté à la recherche et à la formation. Les partenaires choisis dans les trois villes se sont engagés à faire d'importantes contributions en nature, notamment des terrains et une aide logistique.

Le professeur Vikram Bhatt, qui dirige le Groupe sur le logement à coût modique de l'École d'architecture de l'Université McGill, est chargé de ce projet.

Pour plus de précisions, prière de consulter :

le site Web du Forum urbain mondial de l'ONU-HABITAT;

la page Web du CRDI sur le Forum urbain mondial;

le site Web du Groupe sur le logement à coût modique de l'Université McGill.