L'Université McGill et le Cégep John-Abbott s'adressent ensemble à la Commission parlementaire

Nouvelles

L'Université McGill et le Collège John-Abbott font parvenir leur présentation à la Commission parlementaire sur la qualité, l'accessibilité et le financement des universités.

L'Université McGill et le Cégep John-Abbott ont fait parvenir aujourd'hui une présentation conjointe à la Commission parlementaire sur la qualité, l'accessibilité et le financement des universités, dans laquelle ils insistent sur l'immense potentiel du campus de 650 hectares à Sainte-Anne-de-Bellevue qu'ils ont en commun et sur la possibilité d'en faire une véritable plaque tournante des biosciences et technologies connexes à Montréal. Le rapport qu'ils ont fait parvenir à la Commission, intitulé Le Cégep John-Abbott et l'Université McGill : un partenariat unique en son genre, démontre que les deux établissements, individuellement et collectivement, sont bien placés pour devenir de véritables moteurs de développement dans les domaines clés de la biotechnologie, des procédés biotechnologiques et de la bioinformatique.

« Pour assurer l'épanouissement du secteur émergent des biotechnologies et des biosciences et porter la recherche fondamentale et appliquée aux plus hauts niveaux de l'excellence, il importe d'assurer sans retard la formation des professionnels hautement qualifiés et de la main d'œuvre technique dont ces deux secteurs ont besoin », souligne Mme Deborah J. Buszard, doyenne de la faculté des sciences de l'agriculture et de l'environnement. « La synergie qui résulte du regroupement des ressources matérielles et techniques sur un même campus fournit des occasions exceptionnelles en matière d'enseignement, de recherche et de transfert de technologie. À eux deux, nos établissements offrent un éventail complet de programmes de qualité, du diplôme d'études collégiales au post-doctorat, et les capacités de recherche de nos chercheurs et de nos infrastructures sont incomparables. De plus, nous formons ensemble la plus grande propriété foncière privée dans une région où la concentration de technologies de pointe est la plus dense au Canada », précise-t-elle.

« Les universités et les collèges sont l'un des moteurs les plus puissants du développement et de la croissance économique », déclare le directeur général du Cégep John-Abbott, M. Keith J. Henderson. « La région métropolitaine de Montréal est en train de découvrir cette réalité. Grâce à leur alliance et à leur emplacement géographique, McGill et John Abbott sont bien placés pour jouer un rôle de leadership dans la création d'un foyer d'envergure internationale de talents et d'initiatives propices à la création de valeur, sur le campus Macdonald ».

Les deux établissements jouissent d'une excellente réputation. L'effectif actuel du Cégep John-Abbott est de 5 300 étudiants (dont 900 sont inscrits au programme de sciences) et l'établissement accueille plus d'étudiants étrangers que tout autre cégep de la province, notamment d'Europe et d'Asie. La faculté des sciences de l'agriculture et de l'environnement de l'Université McGill, avec 1 100 étudiants, est dans sa discipline la faculté la plus cosmopolite du Canada et celle qui affiche la plus grande intensité en matière de recherche. Les chercheurs ont accès à des infrastructures de classe mondiale sur les deux campus de McGill et au réseau unique de stations expérimentales de l'Université. Ils prennent part à des activités de recherche stratégique qui font progresser les connaissances et apportent des solutions dans le domaine de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement, de la biologie moléculaire à la recherche sur les végétaux et les animaux, en insistant notamment sur les applications médicales et industrielles.