Les opioïdes… chefs d’orchestre du plaisir

Nouvelles

Jusqu’ici, seules les zones d’activité cérébrale des émotions positives activées par la musique étaient connues par la science. Mais des chercheurs de l’Université McGill sont allés plus loin en découvrant les cellules responsables de cette élévation de bonnes vibrations en écoutant un morceau. Soient les opioïdes cérébraux, impliqués dans le plaisir sexuel, la consommation récréative de drogues ou de nourriture.

Lire la suite: La Depeche.fr

Étiquettes: