Le tribunal déboute la cause de Peggy Ann Sheppard

Nouvelles

Après une saga judiciaire qui s'est échelonnée sur une période de 10 ans, la Cour supérieure du Québec a débouté une poursuite de 1,6 million $ intentée contre l'Université McGill par une ancienne employée, Peggy Ann Sheppard.

Dans son jugement de 104 pages, la juge Michèle Monast a indiqué qu'il n'existait aucune preuve selon laquelle McGill aurait à l'époque agi de manière inappropriée ou de mauvaise foi.

« Nous sommes heureux que la justice ait prévalu et espérons sincèrement que ce jugement mettra fin à une situation qui s'est avérée très difficile pour de nombreuses personnes », a indiqué Jennifer Robinson, vice-principale associée (communications) de l’Université McGill.