Le difficile retour de la morue

Nouvelles

Il est donc manifestement trop tôt pour évoquer un « retour » de la morue, selon Andrew Gonzalez, coauteur de l’étude, spécialiste de la biodiversité et professeur à l’Université McGill. Il estime ainsi que la croissance post-moratoire demeure « faible », tout en soulignant toutefois des « signaux encourageants » depuis quelques années.

Lire la suite: Le Devoir

Étiquettes: