Le combat des haches

Nouvelles

Des étudiants bûcherons se livreront bataille pendant les Championnats canadiens intercollégiaux de bûcherons qui se dérouleront à McGill

A vos marques, prêt, bûchez! Voilà le coup d'envoie qu'entendront plus de 250 étudiants de partout en Nouvelle-Angleterre et de l'Est du Canada qui s'affronteront le 31 janvier lors des 50e Championnats annuels canadiens intercollégiaux de bûcherons qui auront lieu au Campus Macdonald de l'Université McGill.

Pendant près de huit heures, ces athlètes empoigneront haches et scies par des températures glaciales pour rivaliser dans tout un éventail de sports de bûcherons : lancer de la hache, coupe verticale à la hache, roulage de la bille et tronçonnage avec scie de travers. Les copeaux de bois voleront, les billes rouleront et nos bûcherons et bûcheronnes s'en retourneront probablement avec quelques éraflures et ecchymoses.

Bien que cela puisse sembler étonnant, ces sports gagnent rapidement en popularité parmi les collégiens de l'ensemble de l'Amérique du Nord. Ce qui a commencé par une compétition amicale entre les campus du centre-ville et de l'Ouest de l'île il y a près de 50 ans est devenu une activité à laquelle participent plus de 40 collèges américains et canadiens.

« Les étudiants sont attirés par les sports de bûcherons parce que cela sort de l'ordinaire. Il ne s'agit ni de soccer, ni de lacrosse et ce n'est pas à la portée de tout le monde », explique John Watson, l'entraîneur de l'équipe du Campus Macdonald. Son père a aidé à mettre sur pied la compétition à ce campus en 1954.

« Je ne savais pas comment couper du bois avant de joindre les rangs de l'équipe de bûcherons, précise Hugues Fillion, étudiant de cycle supérieur à Macdonald et capitaine de l'équipe masculine. J'utilise maintenant mes temps libres pour pratiquer : je me précipite en forêt pour couper du bois. Mes parents me croient fou, mais j'adore ça. »

La popularité des sports de bûcherons dépasse les frontières des collèges. Ces sports figurent parmi ceux qui gagnent le plus d'adaptes aux États-Unis. En Australie, où le sport a des partisans presque fanatiques, les athlètes-bûcherons professionnels peuvent gagner jusqu'à 175 000 $ par année. Le sport a beaucoup évolué depuis ses débuts au XIXe siècle. Les hommes des camps de bûcherons se mesuraient alors entre eux pour savoir qui était le plus endurant.

Les Championnats canadiens intercollégiaux de bûcherons se dérouleront le 31 janvier de 8 h à 16 h sur le terrain Watson du Campus Macdonald de l'Université McGill, au 21111, chemin Bord-du-lac à Sainte-Anne-de-Bellevue. Entrée et stationnement gratuits. Tout le monde est bienvenu.