Le 740, avenue Docteur-Penfield : des faits et des chiffres

Nouvelles

Les chiffres : La plus récente adresse de recherche médicale et scientifique de Montréal, le 740, avenue Docteur-Penfield situé sur le campus de l'Université McGill, a officiellement ouvert ses portes aujourd'hui. Elle accueillera 250 employés, sans compter les scientifiques de renommée mondiale, les étudiants doués des cycles supérieurs, les techniciens de laboratoire et les entrepreneurs que l'on y invitera.

Conçu conjointement par les cabinets d'architectes Kuwabara Payne McKenna Blumberg Architects et Fichten Soiferman et associés, le 740, avenue Docteur-Penfield compte six étages qui offrent un espace de plus de 100 000 pieds carrés. La structure de verre et de béton de l'édifice a nécessité quelque 10 120 tonnes métriques de ciment et compte plus de 300 fenêtres offrant des vues panoramiques sur la ville et sur la montagne, innovation appréciée en matière de locaux de recherche.

Le 740, avenue Docteur-Penfield a été érigé à la place de l'ancien pavillon William H. Donner qui a abrité les laboratoires de la Faculté de médecine et de la Faculté de médecine dentaire de l'Université McGill de 1947 à sa démolition en 2001. Afin de commémorer l'engagement initial de William H. Donner envers l'Université McGill et sa détermination à faire avancer la recherche biomédicale, l'Université a donné son nom aux laboratoires de biotechnologie du nouveau bâtiment. Les parois extérieures de celui-ci intègrent en outre 5 647 pieds carrés de la magnifique pierre calcaire récupérée du pavillon Donner original. La récupération et la réutilisation de matériaux provenant de ce dernier offraient un moyen additionnel de préserver le patrimoine constitué à partir du don initial de William Donner.

Les faits : Le 740, avenue Docteur-Penfield, qui fait partie intégrante du Centre universitaire de santé McGill, procure l'espace qui permet d'abriter l'équipement complexe dont les chercheurs ont besoin pour mener des recherches d'avant-garde. Le Centre d'innovation Génome Québec et Université McGill (anciennement le Centre de génomique de Montréal) sera au nombre des locataires qui tireront parti de l'aménagement particulier des locaux, qui fait communiquer plusieurs laboratoires en vue de faciliter l'interaction entre les scientifiques.

Le nouveau bâtiment renferme des technologies vedettes dont une plate-forme de génotypage à grande échelle conçue par Illumina. Grâce à cet équipement, le Centre d'innovation Génome Québec et Université McGill a récemment pu porter sa production de génotypes (ou analyses de l'ADN) à 300 000 par jour. Cet exploit illustre à merveille la productivité que permet le 740, avenue Docteur-Penfield. Selon le Dr Tom Hudson, le directeur scientifique du Centre, la plate-forme de génotypage devrait permettre de réaliser quotidiennement 1 000 000 d'analyses d'ADN, ce qui en fera l'un des plus importants systèmes de génotypage au monde. La présence de dizaines de milliers de microperles imbriquées dans 96 faisceaux de fibre optique couplés à des postes de travail automatisés et à de puissantes caméras CCD permet de produire simultanément des centaines de milliers de génotypes.

Coordonnées

Contact: 
Sylvain-Jacques Desjardins
Organisation: 
Service des affaires universitaires
Courriel: 
sylvain-jacques.desjardins [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-6752