La presse écrite scrutée à la loupe

Nouvelles

Des universitaires débattent de l'influence qu'exerce les journaux pendant la conférence « Print Culture and the City » qui aura lieu à McGill.

Les tabloïds alternatifs et les quotidiens traditionnels, comme le Village Voice (New York) et Le Devoir (Montréal), façonnent et refaçonnent les mœurs des villes où ils sont publiés. C'est pourquoi des universitaires des quatre coins du monde ont décidé de se réunir à Montréal pour discuter de la façon dont la presse écrite influence les nombreuses facettes de la vie urbaine, de l'athéisme aux droits des gais.

C'est le Département d'histoire de l'art et d'études en communications de McGill qui sera l'hôte de la conférence interdisciplinaire intitulée « Print Culture and the City » les 26 et 27 mars prochain. Montréal, New York, Los Angeles, Amsterdam, Londres, Paris, Prague et San Salvador seront scrutées à la loupe et plus de 50 exposés seront donnés par des universitaires provenant de la Belgique, l'Afrique du Sud, des États-Unis et du Canada.

Les conférences couvriront tout un éventail de sujets, notamment la montée des magazines punk dans les années 1970. Matthew Hays (Montreal Mirror) traitera quant à lui de la presse alternative et de l'accroissement du nombre d'activités célébrant la fierté gaie (The Alternative Press and the Growth of Queer Pride Events). David Abrahamson (Université Northwestern, Chicago) donnera l'exposé The City Magazine: The Cultural Evolution of Consumption, Identity and Class et Annie Gérin (Université de Régina) la présentation Establishing the "Antireligious Proletariat Dictatorship of the Atheist City over the Countryside". Il est possible d'obtenir la liste complète sur ligne.

Une exposition de tabloïds, de magazines et d'affiches, intitulée « Print Culture and City Sensation », ouvrira également ses portes le 26 mars à la bibliothèque Redpath (3459, rue McTavish). « Cette exposition, sans compter les nombreuses conférences, permettra de mettre en lumière les diverses façons dont les tabloïds alternatifs, les magazines, les périodiques et les quotidiens peuvent transformer le paysage urbain des villes où ils sont publiés, indique Will Straw, directeur du Département d'histoire de l'art et d'études en communications. Les journaux sont également le reflet des villes, qui sont des points de rassemblement pour les gens, les objets, le commerce et les institutions socio-politiques qui donnent à chaque nation son caractère distinctif. »

Les médias peuvent assister à la conférence « Print Culture and the City » en se présentant à la Maison Thomson (3650, rue McTavish) ou en communiquant avec Sylvain-Jacques Desjardins au 514-398-6752. Le droit d'entrée publique est de 60 $ (repas inclus). Réservations en ligne.

La conférence interdisciplinaire « Print Culture and the City » est organisée par le Département d'histoire de l'art et d'études en communications. Les membres du comité d'organisation comprennent Kevin-John Bozelka, Danielle Schwartz, Will Straw et Jessica Wurster. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web.