Quick Links

La FCI distingue 22 projets de recherche à McGill

Nouvelles

Publié: 15 Nov 2007

Le Fonds des leaders octroie 3 122 505 $ à des chercheurs novateurs

Le Fonds des leaders octroie 3 122 505 $ à des chercheurs novateurs

Par le biais du Fonds des leaders (FL), la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) vient d’accorder des subventions de 3 122 505 $ à 22 projets de recherche novateurs qui seront réalisés à l’Université McGill. Cette somme appuiera une grande variété de travaux d’avant-garde, allant de l’étude des fondements biochimiques de la mémoire au réexamen du droit relatif à la propriété intellectuelle, en passant par l’analyse des effets sociaux, juridiques et éducatifs de l’honnêteté et du mensonge chez l’enfant.

« L’appui accordé à la recherche novatrice par le gouvernement du Canada par l’intermédiaire de programmes porteurs de changement de la FCI, permet à McGill de rester à la fine pointe des travaux qui s’efforcent d’améliorer la vie des Canadiens et de l’humanité tout entière », a déclaré Mme Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de McGill. « Grâce à ce soutien constant, nous pouvons attirer et conserver les meilleurs chercheurs d’aujourd’hui et de demain, et leur offrir des moyens de calibre international pour conduire leurs recherches. »

Les subventions reçues font partie des 28 millions de dollars récemment versés par la FCI dans les fonds créés pour soutenir 149 projets dans 35 établissements canadiens. Au total, 23,3 millions ont été octroyés au titre du FL, afin d’aider les universités à acquérir l’infrastructure nécessaire pour recruter et maintenir en poste les chercheurs éminents du Canada et du monde entier, à une époque de vive concurrence sur la scène internationale.

La FCI est un organisme autonome créé par le gouvernement du Canada pour financer l’infrastructure de recherche et accroître la capacité des universités, collèges, hôpitaux et établissements de recherche canadiens à but non lucratif de poursuivre des activités de recherche et de développement technologique d’envergure internationale.

Les projets de recherche à McGill qui ont bénéficié du FL sont décrits ci‑après.

Roland Bennewitz – Département de physique : Nanomécanique expérimentale pour la science des matériaux de pointe
96 800 $

Les travaux de M. Bennewitz sont axés sur la nanomécanique, qui étudie les propriétés mécaniques des surfaces à l’échelle moléculaire. Les réussites de cette discipline se sont limitées jusqu’à présent aux surfaces à modèle simple. La subvention permettra de mieux comprendre les fonctions mécaniques microscopiques des matériaux de pointe et des surfaces plus complexes, ouvrant la voie à une innovation technologique dans les domaines de la résistance à l’usure, de la biophysique et des techniques médicales.

Yogita Chudasama – Département de psychologie : Laboratoire du cerveau et du comportement
120 000 $

La subvention permettra à Mme Chudasama de créer un laboratoire de recherche sur les bases neurobiologiques, neurochimiques et moléculaires des opérations cognitives qui interviennent dans des tâches courantes faisant appel à la planification, l’organisation et la production de stratégies de résolution de problèmes. Ces études approfondiront notre compréhension des mécanismes cérébraux responsables de la perturbation de la cognition propre à de nombreuses affections, telles la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson, ainsi qu’à diverses pathologies chroniques, dont la schizophrénie et la dépression.

Josée Dostie – Centre de recherche sur le cancer : Impact de l’organisation spatiale de la chromatine sur la régulation génomique et les maladies humaines
122 557 $

La recherche de Mme Dostie vise à comprendre l’impact de l’organisation spatiale de la chromatine sur la régulation de l’expression des gènes chez les mammifères. Elle cible en particulier la façon dont les modifications épigénétiques influent sur la structure de la chromatine et sur les fonctions du génome dans les cellules normales et cancéreuses. Grâce à cette subvention à l’infrastructure, l’équipe de Mme Dostie pourra poursuivre ses travaux sur la caractérisation et la définition des mécanismes moléculaires associés à la régulation génomique en utilisant des techniques hautement spécialisées, telle la méthode 5C (Chromosome Conformation Capture Carbon Copy).

Dominic Frigon – Département de génie civil et de mécanique appliquée : Laboratoire de génie environnemental sur le génie des communautés microbiennes
216 000 $

M. Frigon étudie divers aspects de la biotechnologie environnementale, notamment le génie des communautés microbiennes. Ces fonds permettront de mieux connaître la physiologie et l’écologie microbienne pour le traitement des eaux usées et la mise au point de nouvelles sources d’énergie provenant des déchets municipaux et industriels.

Susan Gaskin – Département de génie civil et de mécanique appliquée : Une approche innovatrice du problème classique de la turbulence : analyse lagrangienne d’écoulement fondamental
146 000 $

Mme Gaskin, spécialiste de l’hydraulique environnementale et des ressources en eau, abordera sous un angle nouveau le problème physique classique de la turbulence. Les fonds serviront à étudier plus avant la dispersion des polluants dans l’environnement et à mieux comprendre les statistiques lagrangiennes en écoulements turbulents par le biais de l’imagerie numérique avancée (vélocimétrie par pistage de particules).

Philippe Gros – Centre de recherche sur le cancer : Analyse génétique de la susceptibilité aux infections
239 995 $

La tuberculose et le paludisme sont deux des maladies infectieuses qui font encore le plus de victimes dans le monde. On sait que des facteurs génétiques influent sur la susceptibilité et la progression de ces infections, mais l’influence des gènes est complexe et difficile à étudier chez l’humain. Cette subvention permettra à M. Gros de créer un laboratoire et d’acquérir l’équipement nécessaire pour préciser les facteurs en cause dans une population de souris mutantes.

Robert Kiss – Département de médecine, Hôpital Royal Victoria : Imagerie par fluorescence en temps réel du transport intracellulaire du cholestérol
119 494 $

Les maladies coronariennes demeurent la principale cause de mortalité dans les pays occidentaux. Avec cette subvention d’infrastructure, M. Kiss sera en mesure de préciser le rôle joué par une protéine particulière dans le transport intracellulaire du cholestérol, en recourant à l’imagerie par fluorescence en temps réel. Mieux comprendre la fonction de cette protéine, qui semble intervenir dans l’élimination du cholestérol, pourrait aider à réduire l’incidence des maladies cardio-vasculaires.

Nathalie Lamarche-Vane – Département d’anatomie et de biologie cellulaire : Mécanismes moléculaires du guidage axonal : Rôle des petites GTPases Rho dans la signalisation par netrin-1
93 696 $

Mme Lamarche-Vane étudie les voies de signalisation médiées par les GTPases Rho, protéines qui jouent un rôle crucial dans la migration, l’adhérence, la morphologie et la croissance des cellules. Les fonds serviront à poursuivre l’étude des mécanismes moléculaires qui sous-tendent la fonction des GTPases Rho dans le développement du système nerveux et dans les processus conduisant à la formation de métastases.

Marc McKee – Faculté de médecine dentaire : Biogenèse et fonction des matrices extracellulaires dans la santé et la maladie
198 092 $

Une grande variété de troubles héréditaires chez l’humain proviennent de mutations touchant les composantes des systèmes de fibres protéiniques que l’on retrouve dans les matrices extracellulaires des tissus conjonctifs. Les fonds aideront à acquérir un matériel de pointe pour affiner les recherches sur la biologie de ces matrices et les affections des tissus conjonctifs et à élaborer de nouvelles stratégies de prévention, de diagnostic et de traitement.

Naguib Mechawar – Département de psychiatrie : Établissement d'un laboratoire de neuroanatomie humaine pour l'étude des substrats neurobiologiques de la dépression et du suicide
136 182 $

Les travaux de M. Mechawar sont avant tout axés sur les propriétés neurochimiques et neuroanatomiques sous-jacentes à la dépression majeure et aux comportements suicidaires. La subvention aidera à créer un laboratoire de neuroanatomie humaine à l’Hôpital Douglas, en association avec la Banque de cerveaux du Québec. L’étude des tissus cérébraux de personnes suicidées pourra contribuer à élaborer des techniques d’intervention et de prévention auprès des personnes souffrant de détresse mentale.

Stamatia Piper – Faculté de droit : IsPACE
54 100 $

Mme Piper étudie les motivations de la création et de l’innovation dans les sciences et les arts. Elle s’intéresse à la collaboration répartie, aux réseaux ouverts et aux nouvelles approches juridiques des droits de propriété intellectuelle. Les fonds aideront à créer une simulation originale dans un monde virtuel, appelée IsPACE (Intellectual Property in a Creative Environment), qui permettra de savoir ce qui pousse les créateurs à innover au sein de leur communauté. Les résultats serviront à suggérer des améliorations aux politiques d'innovation canadiennes et aux lois visant la propriété intellectuelle, ainsi qu’à conseiller les entreprises et les organismes à but non lucratif.

Stéphane Richard – Département de médecine et d’oncologie, Institut Lady Davis, Hôpital Général Juif : Visualiser les structures appelées « spreading initiation centres (SICs) » dans les cellules normales et cancéreuses
117 538 $

Les recherches de M. Richard s’attachent à expliquer les mécanismes de signalisation moléculaire dans les cellules normales et cancéreuses. La subvention permettra d’acquérir plusieurs microscopes à imagerie par fluorescence dans le but d’approfondir l’étude des structures cellulaires appelées « spreading initiation centres ». Ces dernières sont présentes dans les cellules normales, mais absentes des cellules cancéreuses et précancéreuses. L’analyse des structures cellulaires au moyen d’une technologie d’avant-garde pourrait faciliter la détection précoce du cancer.

Daniel Schoen – Département de biologie : Laboratoire d’analyse moléculaire, écologique et génétique (MEGA)
136 000 $

Le laboratoire de M. Schoen étudie au moyen d'outils moléculaires les mécanismes écologiques et évolutifs associés à la transmission génétique, c’est-à-dire au passage de l'information héréditaire des parents aux enfants. Ce processus est à la base de l'évolution des populations et son dérèglement peut mener à la consanguinité et à l'accumulation de mutations responsables de maladies génétiques. La subvention accordée au projet MEGA dotera le laboratoire de M. Schoen de capacités de génotypage présentant un rendement moyen à élevé. Les installations serviront à étudier le mécanisme de pollinisation croisée chez les végétaux sauvages et cultivés.

Wayne Sossin – Institut neurologique de Montréal : Infrastructure pour l’imagerie des mécanismes biochimiques en jeu dans le développement de la mémoire
139 241 $

Les fondements biochimiques de la mémoire restent l'un des grands mystères des sciences biomédicales. La subvention permettra au laboratoire de M. Sossin de déceler les modifications biochimiques qui s'opèrent dans le développement de la mémoire grâce à la sensibilité extrême de la fluorescence. Ces travaux tenteront de trouver des réponses à l'une des grandes questions de la recherche fondamentale, mais aussi de mieux saisir une multitude de phénomènes dans lesquels la mémoire joue un rôle déterminant.

David Stellwagen – Département de médecine, Hôpital Général Juif : Effets du facteur alpha de nécrose tumorale sur la transmission synaptique, la plasticité homéostatique et l’adaptation neuronale
136 741 $

M. Stellwagen cherche à définir les mécanismes associés à la régulation synaptique, à étudier le rôle joué par ce processus dans le fonctionnement neuronal normal et à déterminer comment son dérèglement contribue aux accidents neuronaux et aux maladies neurodégénératives. Les résultats pourraient permettre de mieux comprendre divers dysfonctionnements du système nerveux, quand l'inflammation neuronale observée à la suite d’un traumatisme neuronal ou d’une maladie neurodégénérative mène à la destruction des cellules ou à des changements mésadaptés liés au phénomène d'accoutumance ou à la douleur chronique.

Moshe Szyf – Département de pharmacologie et de thérapeutique : Fondements épigénétiques des effets du milieu de vie initial sur la santé
90 646 $

M. Szyf est spécialiste de l'épigénétique et de ses applications dans le traitement du cancer. Les fonds serviront à fournir à l'équipe de M. Szyf le matériel de laboratoire dont elle a besoin pour établir la carte épigénomique de tissus chez un nombre important de sujets, à l'aide d'instruments haute résolution. Cette recherche permettra également de faire progresser divers projets d'épigénétique haute résolution portant sur le génome entier qui sont menés en collaboration avec d'autres chercheurs.

Victoria Talwar – Département des études intégrées en sciences de l'éducation : Projet vérité : favoriser l’honnêteté chez l’enfant dans un contexte légal et appliqué
176 000 $

La subvention accordée à Mme Talwar contribuera à financer la création d'un centre interdisciplinaire unique voué à l'étude des aspects éducatifs, psychologiques et juridiques de l’honnêteté et du mensonge chez l'enfant. Le projet permettra d'obtenir des résultats empiriques et de formuler des recommandations à l'intention des cliniciens, éducateurs, juristes et avocats, au Québec comme à l'étranger. Il recueillera des informations détaillées sur l'apprentissage du mensonge chez l'enfant et ses liens avec le comportement antisocial, sur les méthodes qui favorisent l’honnêteté et le développement du sens moral, sur la crédibilité et la véracité des témoignages des enfants et sur les facteurs qui conditionnent ces témoignages.

Jose Teodoro – Centre de recherche sur le cancer : Identification de nouveaux mécanismes anti‑cancer développés à partir de protéines virales cytotoxiques
139 995 $

M. Teodoro cherche à déterminer les voies moléculaires qui limitent le développement des tumeurs et à définir les mécanismes qui entravent leur action en présence d’un cancer. Ce projet comprend l'étude de protéines virales cytotoxiques et la manière dont ces facteurs détruisent les cellules cancéreuses.

Alexander Thiel – Département de neurologie et de neurochirurgie : Recherche translationnelle intégrée sur la plasticité neuronale
159 507 $

M. Thiel est neurologue, spécialisé dans les accidents vasculaires cérébraux, et chercheur en plasticité neuronale. Son programme de plasticité neuronale vise à définir les prédicteurs d’un bon rétablissement à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Les fonds permettront de mettre en place l'infrastructure nécessaire pour l'analyse d'images physiologiques et la stimulation magnétique transcranienne.

Elena Torban – Département de médecine, Centre de recherche en néphrologie, Hôpital Royal Victoria : Le rôle de la voie de signalisation de la polarité planaire dans le syndrome néphrotique
80 377 $

Mme Torban, experte en biologie moléculaire du développement rénal, étudiera le rôle complexe joué par la voie de signalisation de la polarité planaire (PCP) dans les maladies du rein. Ce projet devrait permettre l'élaboration de nouvelles stratégies de traitement.

Nico Trocmé – Centre de recherche sur l’enfance et la famille : Laboratoire canadien sur la protection et le bien-être des enfants.
169 067 $

Le Laboratoire canadien sur la protection et le bien-être des enfants répondra au cruel besoin actuel de connaissances dans le domaine de la violence et de la négligence à l'égard des enfants au Canada, en renforçant la capacité d’étudier l’évolution des services de protection de l'enfance et de comparer les politiques et leurs effets dans différentes régions.

Brian Ward – Centre de recherche sur la résistance de l'hôte : Programme d’utilisation de marqueurs biologiques pour la lutte contre les maladies parasitiques
234 477 $

M. Ward est chef de la Division des maladies infectieuses et directeur adjoint du Centre des maladies tropicales. Les fonds serviront à appuyer des travaux novateurs en parasitologie axés sur l'utilisation de marqueurs biologiques pour améliorer le diagnostic, le traitement et la mise au point de vaccins contre les maladies infectieuses.

Regardez la liste complète des projets financés, par université.

Coordonnées

Contact: Allison Flynn
Organisation: Université McGill
Courriel:
Téléphone au bureau: 514-398-7698
Site de source: /newsroom
Classification: