LíUniversité McGill organise une nouvelle 'cérémonie des sarraus'

Nouvelles

Les étudiants en médecine revêtiront l'habit du guérisseur le 12 octobre

Ce sera sans conteste une cérémonie très émouvante lorsque 130 étudiants de McGill en deuxième année de médecine recevront officiellement leur sarrau le vendredi 12 octobre 2001. La « cérémonie des sarraus » (comme on l'appelle dans les facultés de médecine des États-Unis) marque le passage des études théoriques et des travaux pratiques en laboratoire à l'univers de l'exercice clinique et de l'observation directe des patients. Inaugurée par un discours sur l'histoire de la faculté, cette cérémonie débutera à 14 h dans l'amphithéâtre Palmer Howard (pavillon McIntyre des sciences médicales) et durera près d'une heure et demie. C'est la première fois qu'un tel rite de passage est organisé officiellement à McGill, et il se peut fort bien qu'il s'agisse d'une première pour toutes les facultés de médecine du Canada. C'est pour cette raison que la cérémonie inaugurale portera le nom d'un diplômé en médecine de McGill tenu en très haute estime.

Non seulement le docteur Wener est sorti diplômé de la faculté de médecine (1941) et plus tard de la faculté des sciences (1948), mais ses quatre fils ont fait leurs études de médecine à McGill, respectivement en 1968, 1971, 1978 et 1981. En plus d'une carrière fructueuse en médecine interne et cardiologie, le docteur Wener, qui est mort il y a un an, a inspiré des générations d'étudiants à l'Hôpital général juif et à l'Hôpital Royal Victoria, leur inculquant sa chaleur et sa sagesse au cours des visites d'enseignement clinique qui ont fait sa renommée.

« Nous sommes enchantés de reconnaître le rôle exceptionnel joué par Joseph Wener dans la formation des étudiants en médecine de McGill au fil des ans », déclare le vice-doyen Don Boudreau, qui a collaboré de près avec la famille Wener et les étudiants pour concevoir cette cérémonie très spéciale. « C'était un homme merveilleux et une source d'inspiration profonde. »

Parmi les personnes qui prendront la parole lors de cette cérémonie, mentionnons Faith Wallis, historienne à McGill, Abraham Fuks, doyen de la faculté de médecine et Stephen Wener, l'un des fils de Joseph Wener. La musique sera interprétée par le quatuor à cordes de la faculté de médecine, I Medici di McGill, tandis que le discours-programme sera prononcé par le célèbre spécialiste des soins palliatifs, le docteur Balfour Mount. Enfin, après avoir reçu leur sarrau, les étudiants (la promotion de 2004) réciteront la promesse suivante qu'ils ont eux-mêmes rédigée et adoptée :

« C'est avec honneur que nous revêtons ce sarrau blanc. Nous promettons de l'utiliser non pas comme un bouclier mais comme une main tendue vers patients et collègues. Humblement, nous nous engageons à prodiguer des soins empreints de compassion et de professionnalisme, et ainsi, être dignes du respect que notre sarrau inspire. »