Identification d'une nouvelle cible pour le traitement de l'asthme

Nouvelles

Des chercheurs de McGill font partie d'une équipe dont les travaux sont publiés dans Science

Une nouvelle cible pour le traitement de l'asthme précoce a été identifiée par le professeur Qutayba Hamid de l'Université McGill, qui fait partie d'une équipe qui publie dans le dernier numéro de Science, les résultats d'une étude qui fera date.

Le docteur Hamid dirige une équipe de recherche sur l'inflammation des voies respiratoires aux Laboratoires Meakins-Christie du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Son équipe a mené des recherches sur des tissus humains, pendant que ses confrères de Yale étudiaient des modèles animaux.

Les chercheurs ont découvert qu'une substance baptisée AMcase (pour acidic mammalian chitinase ou chitinase acide mammifère), déjà associée à des infections parasitaires, jouait aussi un rôle dans l'inflammation des voies respiratoires caractéristique de l'asthme allergique induite par les lymphocytes T helper 2 (Th2). L'inhibition de l'expression de l'AMCase pourrait par conséquent s'avérer efficace dans le contrôle de l'asthme.

Le docteur Hamid précise toutefois que ces résultats ne veulent pas dire qu'un traitement préventif ou curatif de l'asthme vient d'être découvert mais qu'ils peuvent, d'ici 5 à 10 ans, déboucher sur la mise au point de traitements pour mieux contrôler cette affection. Chez les patients dont l'asthme est mal contrôlé, les voies respiratoires sont souvent atteintes de manière permanente, et l'affection devient chronique.

Le docteur Hamid fait remarquer que l'importance de la recherche sur l'asthme ne cesse de croître en raison de la progression de l'incidence de cette maladie dans le monde. On estime que l'asthme concerne deux millions de personnes au Canada et entre 5 et 10 % de la population mondiale. Des recherches récentes ont apporté de solides preuves à l'appui de l'hypothèse « hygiène », selon laquelle des environnements plus propres minimisent les infections chez l'enfant et nuisent au développement normal du système immunitaire, ce qui favorise l'inflammation médiée par les cellules Th2 et l'asthme.

L'étude de l'AMCase a duré plus de 12 mois et a porté sur plus de 100 échantillons.

Le docteur Hamid est directeur adjoint des Laboratoires Meakins-Christie et responsable de l'axe maladies respiratoires de l'Institut de recherche du CUSM. Les chercheurs de McGill et du CUSM sont à l'avant-garde de la recherche sur l'asthme depuis plus de 20 ans. Cette recherche a bénéficié de subventions du Fonds de la recherche en santé du Québec et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), notamment d'une subvention d'équipe sur l'inflammation des voies respiratoires des IRSC. Les laboratoires Meakins-Christie figurent parmi les rares centres mondiaux de recherche traductionnelle (du laboratoire à la clinique) spécialisés dans la recherche sur l'asthme.

À propos de l'université McGill

Leader des universités canadiennes à forte intensité de recherche McGill, située à Montréal, Québec, jouit d'une réputation mondiale au titre de ses travaux savants et de ses découvertes scientifiques. Fondée en 1821, McGill est l'un des deux membres canadiens de l'American Association of Universities. Ses 21 facultés et écoles professionnelles dispensent plus de 300 programmes, du baccalauréat au doctorat, et ses professeurs ont suivi leur formation dans les grandes universités du monde. L'Université attire des étudiants de plus de 150 pays, ce qui lui donne l'un des corps étudiants les plus dynamiques et les plus diversifiés de toute l'Amérique du Nord. Environ 23 000 étudiants de premier cycle et 7 000 étudiants de 2e et 3e cycles y sont inscrits à temps plein ou à temps partiel. En novembre 2003, McGill a été désignée université canadienne de l'année en recherche dans la catégorie médecine/études de troisième cycle par Research Infosource, et ce, à partir de données sur les revenus de recherche et le nombre de publications par professeur. Pour plus d'informations, consultez www.mcgill.ca.

À propos du CUSM

Le CUSM est l'un des plus grands centres hospitaliers universitaires en Amérique du Nord. Le CUSM est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Les missions cliniques du CUSM recouvrent la pédiatrie, la santé de la femme, les neurosciences, la santé mentale, la médecine et la chirurgie, et l'établissement accueille plus d'un million de patients chaque année. Pour plus de renseignements, consulter le site Web : www.cusm.ca.