Heather Munroe-Blum condamne la menace de boycottage par les universités britanniques

Nouvelles

Déclaration de la professeure Heather Munroe-Blum, principale et vice-chancelière de l’Université McGill, au sujet de la possibilité de boycottage des universités israéliennes par l’Union des collèges et universités du Royaume-Uni

L’échange du savoir est essentiel à l’avancement du développement humain sous toutes ses formes, sur les plans civique, scientifique et culturel. Toute tentative visant à freiner la capacité des universités à mener librement leurs activités de recherche et d’enseignement est une attaque à la valeur fondamentale qu’est la liberté universitaire.

Dans cette perspective, le boycottage des universités israéliennes, comme l’envisage l’Union des collèges et universités du Royaume-Uni, doit être énergiquement condamné.

Nous vivons dans un monde au sein duquel les universités et les membres des corps professoraux qui les composent doivent s’attacher à promouvoir la compréhension entre universitaires et à abolir toute barrière susceptible d’entraver les échanges et les communications propres à ce milieu.

Si l’Union des collèges et universités du Royaume-Uni va de l’avant avec ce boycottage, elle commettra une violation flagrante des valeurs qui sous-tendent la société civile et qui témoignent de son évolution. Ainsi, j’exhorte mes collègues des universités britanniques à rejeter cette proposition de boycottage.

J’exprime ma solidarité envers le M. Lee Bollinger, président de l’Université Columbia, et envers M. Robert J. Birgeneau, chancelier de l’Université de Californie, à Berkeley, en offrant mon appui inébranlable aux institutions et universitaires israéliens. Aussi, aux membres de l’Union des collèges et universités du Royaume-Uni qui envisagent d’appliquer cette mesure déplorable, je souhaite communiquer le message suivant : si vous décidez d’isoler les universités israéliennes, votre mise à l’index devrait également inclure McGill, car l’Université demeure résolue à s’opposer à ceux qui tentent de miner la liberté universitaire.

Heather Munroe-Blum
principale et vice-chancelière
Université McGill
845, rue Sherbrooke Ouest
Pavillon James (administration), salle 506
Montréal (QC) H3A 2T5