Fini les odeurs de fumier envahissantes!

Nouvelles

Enfin un été au doux parfum dans l'Ouest-de-l'Île grâce à l'ingénuité de l'Université McGill

Les odeurs parfois désagréables qui se dégageaient de la Ferme du Campus Macdonald ont souvent miné la vie des résidents, l'été venu. Les voisins du campus de l'Ouest-de-l'Île de McGill estiment que l'air est beaucoup plus agréable à respirer aujourd'hui.

L'Université McGill a construit un grand dôme vert pour emprisonner les odeurs émanant de la citerne à fumier de porc. Visible des autoroutes 20 et 40, le dôme est gonflé par le gaz méthane produit à la suite de la lente fermentation du fumier. La fermentation chasse l'odeur âcre du fumier, permettant de l'épandre en toute sécurité dans les champs.

Anne Myles, résidente et ancienne mairesse de Baie d'Urfé (téléphone : 514 457-9658), se déclare ravie de cette modification : « Ce dôme a tout changé ». Mark Goldman (téléphone 514 457-8800), président de Encore Gourmet Foods Inc., entreprise située à proximité de la Ferme du Campus Macdonald, est du même avis : « Nous respirons avec grand bonheur cet air plus pur ».

« Grâce au dôme à double encadrement, tout le monde a oublié l'existence d'un troupeau de porcs sur le campus Macdonald entouré d'ensembles résidentiels et commerciaux », nous explique Suzelle Barrington, directrice de la Ferme du Campus Macdonald et professeur au département de génie agricole et de génie des biosystèmes de l'Université McGill.

L'achèvement de l'installation du dôme à une couverture double est l'œuvre du Centre de recherche Webster de l'Université McGill. La nouvelle toiture a été conçue et installée en collaboration avec AgroDome Inc., un spécialiste en structures gonflables de Sorel, au Québec.

« Étanche à l'air, la nouvelle toiture contribue à la dégradation chimique du fumier. Une fois épandu, le fumier enrichit les 1,618 km2 de terres cultivables au Centre de recherche Webster », ajoute Mme Barrington.

Le nouveau dôme ne constitue pas la première innovation. Construite en 1992, la porcherie offre un confort exceptionnel pour les animaux qui y reçoivent des soins individuels. L'espace prévu pour chaque truie est plus grand que d'habitude, ce qui lui permet de bouger, tandis que les porcs d'engraissement sont placés dans des enclos spécialement conçus pour eux. L'intimité des enclos permet aux animaux de vivre en famille.

« Le but de la Ferme du Campus Macdonald », précise Mme Barrington, « est d'exploiter la meilleure installation animalière qui soit tout en maintenant son efficacité, son côté pratique et son anonymat. »