Experts : Mort de Joyce Echaquan : Racisme dans le système de santé

Nouvelles

Publié: 2oct2020

Les circonstances de la mort de Joyce Echaquan, survenue le lundi 28 septembre dans un hôpital de Joliette, font énormément réagir. Clouée dans son lit d'hôpital, la jeune femme atikamekw originaire de Manawan et mère de sept enfants a filmé en direct sur Facebook ses appels à l'aide, tandis qu'on entend et voit des infirmières lui tenir des propos disgracieux et violents. Une enquête du coroner visera à déterminer les causes du décès et réaliser une analyse toxicologique. (Radio-Canada)

Voici des experts de l’Université McGill qui peuvent s’exprimer à ce sujet :

Wanda Gabriel, professeure adjointe, École de travail social

« Nous devons reconnaître le racisme systémique qui prévaut dans le système de santé québécois. La Commission Viens [Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec : écoute, réconciliation et progrès] de 2019 a identifié de nombreux appels à l'action. Nous devons passer à l'action pour mettre fin à cette cruauté ».

Wanda Gabriel est professeur adjointe à la Faculté de travail social et membre de la nation Kanieke'ha:ke. Elle a travaillé en étroite collaboration avec les agences autochtones nationales et régionales et avec les communautés autochtones du Canada pour traiter les interventions de crise et les problèmes d'abus sexuels, de violence latérale, d'oppression intériorisée, de toxicomanie et d'alcoolisme, de violence domestique et de problèmes liés aux pensionnats.

wanda.gabriel [at] mcgill.ca (anglais, français)

Samir Shaheen-Hussain, professeur adjoint, Département de pédiatrie

« Joyce Echaquan n'a pas été la première autochtone à subir une mort brutale en raison de la discrimination qui sévit à plusieurs niveaux dans notre système de santé, mais le gouvernement provincial a le pouvoir de s'assurer qu'elle est la dernière. Des actions concrètes, notamment la mise en œuvre de lois, de politiques et de pratiques antiracistes, doivent être mises en place pour mettre fin immédiatement au colonialisme médical et au racisme systémique anti-autochtone dans le domaine des soins de santé. Sinon, ce n'est qu'une question de temps avant que les souffrances totalement évitables d'une autre personne autochtone ne fassent les manchettes ».

Samir Shaheen-Hussain est professeur adjoint au Département de pédiatrie et médecin urgentiste en pédiatrie à l'Hôpital de Montréal pour enfants. Il a mené la campagne de sensibilisation #tiensmamain, qui a entraîné un changement de politique gouvernementale et a permis à des centaines d'enfants autochtones du Québec d'être accompagnés par leurs parents lorsqu'ils sont transportés par avion vers le sud de la province pour y être soignés, plutôt que de voyager seuls. Il est l'auteur de Fighting for A Hand to Hold: Confronting Medical Colonialism against Indigenous Children in Canada.

Saleem Razack, professeur agrégé, Département de pédiatrie

« Nous savons maintenant que les individus qui ont commis ces actes de racisme flagrant ont été tenus responsables et qu'une enquête est en cours. Cependant, cette approche ne va pas assez loin. Il existe des facteurs de racisme systémique évidents qui ont permis de tels comportements envers les peuples autochtones et qui créent des systèmes dans lesquels les individus sont rarement tenus responsables. Rien ne serait arrivé s'il n'y avait pas eu de preuves enregistrées. Nous devons donc dénoncer le racisme systémique dans cet incident et nous engager à un changement structurel profond et durable, dans l'esprit de la vérité et de la réconciliation ».

Saleem Razack est professeur agrégé au Département de pédiatrie et Directeur du Bureau de la responsabilité sociale et de l'engagement communautaire à la Faculté de médecine et des sciences de la santé. Il est également médecin en soins intensifs pédiatriques à l'Hôpital de Montréal pour enfants. Ses recherches portent sur l'éducation médicale, y compris l'évaluation, les questions d'équité et la responsabilité sociale dans l'enseignement des professions de santé.

saleem.razack [at] mcgill.ca (anglais, français)

Coordonnées

Contact: 
Frederique Mazerolle
Organisation: 
Université McGill
Courriel: 
frederique.mazerolle [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-6693
Téléphone cellulaire: 
(514) 617-8615
Back to top