Deux sommités mcgilloises intronisées au Temple de la renommée médicale canadienne en 2011

Nouvelles

Les docteurs Jonathan C. Meakins et Albert Aguayo parmi les six lauréats de cette année

L’un est un chef de file incontesté de la régénération neuronale et un éminent neuroscientifique démontrant un intérêt contagieux pour la découverte. L’autre était un enseignant exceptionnel, un chercheur brillant et un chef de file novateur, et a par ailleurs assumé le décanat de la Faculté de médecine de l’Université McGill au début des années 1940. Les docteurs Albert J. Aguayo et Jonathan C. Meakins (1882-1959) incarnent l’importance de leurs contributions à la santé humaine au Canada, et c’est pourquoi ils seront intronisés au Temple de la renommée médicale canadienne en 2011.

« Il s’agit d’une nouvelle extraordinaire et d’un grand honneur pour la Faculté de voir non pas un, mais deux de ses pionniers intronisés cette année », a déclaré le professeur Richard I. Levin, vice-principal, santé et affaires médicales et doyen de la Faculté de médecine de l’Université McGill. « Les noms Aguayo et Meakins évoquent des qualités propres aux sciences de la santé à McGill, notamment, une curiosité dévorante, une vive passion et du leadership. Cette prestigieuse marque de reconnaissance de la part du Temple de la renommée médicale canadienne est vivement méritée. »

Le docteur Aguayo est un neuroscientifique mcgillois mieux connu pour ses travaux de recherche déterminants sur le système nerveux central et pour avoir remis en question la notion selon laquelle le système nerveux central ne pouvait se régénérer après une maladie ou un traumatisme. En utilisant certaines des techniques anatomiques et physiologiques les plus avancées de l’époque, son équipe a été la première à démontrer que le système nerveux central des mammifères adultes pouvait restaurer ses fibres nerveuses et recouvrer ses fonctions. Grâce à ses recherches exceptionnelles, le domaine de la réparation des neurones est aujourd’hui en plein essor.

Né en Argentine en 1934, le docteur Aguayo a intégré McGill en 1967 et est devenu professeur en 1977. Nommé directeur du Centre de recherche en neurosciences de l’Hôpital général de Montréal en 1980, il a occupé le poste de directeur scientifique du Réseau canadien de neurosciences des Centres d’excellence de 1990 à 2000. Il a enseigné dans des institutions universitaires aux quatre coins du monde et occupé les fonctions de secrétaire général et de président de l’Organisation internationale de recherche sur le cerveau, une filiale de l’UNESCO qui représente plus de 50 000 neuroscientifiques à l’échelle mondiale.

Les réalisations du docteur Aguayo sont reconnues partout sur la planète. Membre de la Société royale du Canada et de l’Institut de médecine de l’Académie des sciences des États-Unis, il a été nommé Officier de l’Ordre du Canada en 1993. Ses distinctions scientifiques comprennent le Prix international de la Fondation Gairdner et le Prix Killam 1999 pour sa contribution de toute une vie aux sciences de la santé.

Né à Hamilton, en Ontario, le docteur Meakins a obtenu un diplômé en médecine de l’Université McGill en 1904. À l’âge de 28 ans, après des études supplémentaires à la Faculté de médecine Johns Hopkins de Baltimore, dans le Maryland, et à l’Hôpital presbytérien de New York, Jonathan Meakins est revenu à McGill et a été nommé maître de conférences en médecine et pathologie puis, en 1912, directeur de la médecine expérimentale. En 1924, il occupait les postes de professeur et directeur de la médecine, médecin-chef à l’Hôpital Royal Victoria et, ce qui fut sans doute son héritage le plus important, directeur de la Clinique universitaire McGill. C’est d’ailleurs à cet endroit que le docteur Meakins fit preuve d’un esprit pionnier en initiant des collaborations entre les scientifiques et les cliniciens de la médecine. Moins de deux décennies plus tard, il était nommé doyen de la Faculté de médecine.

Auteur prolifique, le docteur Meakins publia plus de 160 écrits scientifiques. Père fondateur et premier président du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, il présida de nombreuses organisations telles que l’Association médicale canadienne, le Collège des médecins des États-Unis et l’Association canadienne pour la santé mentale. Son dévouement à la cause de la santé mentale en qualité de scientifique clinicien de renom fut une source d’inspiration et sensibilisa la communauté médicale à ce domaine.

Le docteur Meakins reçut le titre prestigieux de Commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique et deux grades honorifiques. Nommé « maître » du Collège des médecins des États-Unis, il fut aussi associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et membre de la Société royale du Canada (1926). Les Laboratoires Meakins-Christie furent nommés en son honneur, en reconnaissance de ses nombreuses contributions à l’Université McGill.

Les docteurs Aguayo et Meakins se joindront aux 82 lauréats du Temple de la renommée qui, avant eux, se sont distingués en recevant cette distinction nationale prestigieuse. Les quatre autres nouveaux membres sont : John Bienenstock, C.M., Paul David, C.C., G.O.Q. (1919-1999), Allan Ronald, O.C., et D. Lorne Tyrrell, O.C. La cérémonie d’investiture de 2011 aura lieu à London, en Ontario, le 28 avril.

Renseignements :
http://www.cdnmedhall.org/induction

Coordonnées

Contact: 
Allison Flynn
Organisation: 
Service des relations avec les médias de McGill
Courriel: 
allison.j.flynn [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514 398-7698