Cohenistes unissez-vous

Nouvelles

Préparez-vous à vivre un love-in en l’honneur de Leonard Cohen à l’Université McGill cette fin de semaine. Du 12 au 14 mai, jusqu’à 200 fans du célèbre auteur-chanteur-compositeur né à Montréal se réuniront dans le pavillon des arts de l’Université (853, rue Sherbrooke ouest) pour se répandre en compliments sur ce célèbre et énigmatique diplômé (BA, 1955) de McGill dans le cadre de Montréal 2000 : The Leonard Cohen Event.

Même si l’imprésario de Cohen, Kelley Lynch, nous a confirmé que Le Grand n’assisterait pas à la conférence en raison d’engagements préalables, elle viendra elle-même de Los Angeles pour le représenter. Elle amènera avec elle des souvenirs et offrira à ses fans la première de trois nouvelles chansons de Cohen - A Thousand Kisses Deep, Secret Life et Here It Is, qui figureront sur un album qui sortira plus tard.

« Étant donné que cette conférence a lieu dans la ville natale de Leonard, je pense qu’il est important que j’y assiste, affirme-t-elle. Leonard apprécie beaucoup que ceux et celles qui s’intéressent à son oeuvre se réunissent pour la célébrer.»

Cette rétrospective sur Cohen, organisée par ses fans nord-américains, comportera des tables rondes, un concert hommage par The Damn Personals et des extraits de films dont Leonard, Light My Cigarette. Ceux qui se demandent si l’absence de Cohen s’explique par le fait qu’il est toujours caché dans un temple bouddhiste en Californie n’ont pas besoin de s’inquiéter. Cohen a récemment mis un terme à ce cheminement spirituel après s’être isolé de la société pendant cinq ans dans un monastère au sommet d’une montagne.

Ce sera le premier hommage canadien rendu à Leonard Cohen aujourd’hui âgé de 65 ans. Jusqu’ici, des Cohenistes de France à la Finlande se sont déjà inscrits à la conférence de Montréal.

La participation de McGill, en dehors de fournir des locaux dans l’alma mater de Cohen, revêtira la forme d’une communication du professeur agrégé d’anglais, Brian Trehearne. Celui-ci participera à une table ronde sur Cohen après avoir donné un cours sur l’artiste aux multiples talents pendant plusieurs années à McGill.

« Monsieur Cohen a été l’un des plus grands libérateurs de la littérature canadienne, affirme Trehearne. Même s’il a sans doute vexé pas mal de gens en cours de route, il est l’un des rares auteurs à avoir poussé l’enveloppe pour porter la littérature vers de nouveaux sommets. »

Le président de la conférence, Bill Van Dyk, affirme que sa tenue permettra aux fans d’admirer tout ce qui concerne Cohen. « Nous analyserons l’impact qu’il a eu sur la société et célébrerons les chansons de l’un des plus grands auteurs-chanteurs-compositeurs de notre époque. »