Cinq professeurs de McGill élus membres de la Société royale du Canada

Nouvelles

L’Université McGill a le plaisir d’annoncer que cinq de ses professeurs font partie des 80 nouveaux membres élus par la Société royale du Canada (SRC).

La SRC, fondée en 1882, est la plus ancienne et la plus prestigieuse des sociétés savantes au pays. L’élection à la SRC constitue le plus grand honneur qui puisse être accordé aux chercheurs, aux artistes et aux scientifiques du Canada. Les membres élus cette année seront accueillis par la Société à l’occasion d’une cérémonie officielle qui aura lieu le 17 novembre 2007 à Edmonton.

Les cinq nouveaux membres de la SRC provenant de l’Université McGill sont les suivants :

DIVISION DES MATHEMATIQUES ET DES SCIENCES PHYSIQUES

Hong Guo, du Département de physique
Le professeur Hong Guo s’est joint au Département de physique de McGill en 1990. Il est reconnu internationalement pour ses contributions innovatrices à l’établissement d’un modèle théorique et informatique du transport quantique des dispositifs nanoélectroniques. Sa recherche recouvre plusieurs domaines dont elle a déterminé l’orientation, comme la théorie de la matière condensée, la physique informatique, la physique des matériaux et la physique statistique.

DIVISION DES SCIENCES DE LA VIE

Michael J. Meaney, du Département de psychiatrie
Le professeur Meaney est directeur adjoint à la recherche au Centre de recherche de l’hôpital Douglas et directeur du programme d’études sur le comportement, les gènes et l’environnement. Il enseigne aussi aux départements de psychiatrie et de neurologie et neurochirurgie. Il a été l’un des premiers chercheurs à mettre en lumière l’importance des soins maternels en modifiant l’expression des gènes qui déterminent les réactions comportementales et neuroendocriniennes au stress. Sa recherche est vue comme un modèle en recherche interdisciplinaire et elle lui confère une position unique parmi les scientifiques à l’échelle internationale.

Morag Park, des départements de médecine, d’oncologie et de biochimie
La docteure Morag Park est professeure James McGill en oncologie, directrice du Groupe d’oncologie moléculaire de McGill et coresponsable des axes du cancer au CUSM. Elle est considérée comme chef de file mondial en ce qui a trait à la compréhension des mécanismes qui sous-tendent l’activation du cancer chez l’humain. Sa recherche s’oriente actuellement sur le microenvironnement de la tumeur dans le cancer du sein et les événements moléculaires qui se produisent durant la progression et l’invasion du cancer.

DIVISION DES SCIENCES APPLIQUÉES ET GÉNIE

A. Patrick S. Selvadurai, du Département de génie civil et de mécanique appliquée
Le professeur A. Patrick S. Selvadurai, titulaire de la chaire William Scott et d’une chaire James McGill, est une autorité mondiale en géomécanique, qui consiste à étudier le comportement des sols et des roches. Ses travaux ont eu une influence profonde sur la modélisation de certaines activités en ingénierie, notamment celles qui ont trait à la gestion des déchets nucléaires, les interactions sol-structure, la géomatique du Nord et la géomécanique environnementale. Il a signé de nombreux articles et fait paraître plus d’une douzaine de livres. Le professeur Selvadurai est membre de l’Institut canadien des ingénieurs, de l’American Academy of Mechanics, de la Société canadienne de génie civil, de l’Académie canadienne du génie et de l’Institute for Mathematics and its Applications, et il est récipiendaire de distinctions aussi prestigieuses que le prix Max Planck, la bourse de recherche Killam et le prix Humboldt.

DIVISION DES SCIENCES DE LA TERRE, DE L’OCÉAN ET DE L’ATMOSPHÈRE

Isztar I. Zawadzki, du Département des sciences atmosphériques et océaniques
Le professeur Isztar Zawadzki, directeur de l’observatoire radar du Département des sciences atmosphériques et océaniques, a fourni une contribution exceptionnelle et durable à la compréhension des processus de précipitation à l’aide de mesures radar. Ses découvertes sur les propriétés statistiques des gouttes de pluie ont put être appliquées à un modèle numérique avancé de prédiction météorologique au bénéfice des météorologues. En 2006, le professeur Zawadzki a été le premier récipiendaire du prix de télédétection de l’American Meteorology Society en reconnaissance de ses nombreuses contributions à la radarmétéorologie.

Sur Internet : Société royale du Canada

Coordonnées

Contact: 
Allison Flynn
Organisation: 
Université McGill
Courriel: 
allison.j.flynn [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-7698