Bon appétit McGill sollicite l'opinion de tous sur le campus

Nouvelles

Un comité consultatif de neuf membres présentera un rapport aux responsables des services alimentaires d'ici le 31 janvier.

Le comité consultatif Bon appétit McGill souhaite connaître votre opinion quant aux services alimentaires offerts au campus du centre-ville.

Le président du comité composé de neuf membres, monsieur Martin Grant, titulaire de la chaire du département de physique, invite les étudiants et les membres du corps professoral à proposer au comité des moyens qui permettraient à McGill de fournir des aliments variés de haute qualité, des heures d'ouverture flexibles, une variété d'endroits, des normes de sécurité élevées et de saines pratiques environnementales, le tout dans des lieux agréables.

« Les services alimentaires sont à la fois importants pour nous et pour l'ensemble du campus », a indiqué le professeur Grant. « L'objectif est de s'assurer que les services liés à l'alimentation contribuent à rehausser la qualité de vie au sein de McGill, tout en répondant aux besoins et en servant au mieux les intérêts de la communauté globale de l'Université. »

Les suggestions doivent être transmises d'ici le 19 novembre 2004 au président du comité [dining-at-mcgill [at] physics.mcgill.ca (courriel)]. Les membres du comité consultatif invitent également les fournisseurs alimentaires du campus, ainsi que tout autre personne intéressée, à faire part de leurs recommandations.

Le comité, qui fera ses recommandations au vice-principal (administration et finance) d'ici le 31 janvier 2005, est composé d'étudiants et de membres du personnel enseignant, administratif et de soutien du campus du centre-ville. Les étudiants sont Daniel Friedlaender, Alex Bourque et Jason Paseli. Les membres du corps professoral sont Linda Jacobs Starkey et Jim Nicell. François Carrier et Jonathan Rousham sont membres du personnel administratif et de soutien et Martha Crago représente le bureau du vice-principal exécutif. Alan Charade, directeur des services auxiliaires, agira à titre de personne-ressource pour le comité.

Monsieur Morty Yalovsky, vice-principal (administration et finance), a indiqué que : « Le comité examinera les grandes questions relatives à l'alimentation au campus du centre-ville. Ses membres détermineront quelle est la meilleure façon de fournir des services de qualité supérieure, un vaste choix, des heures d'ouverture souples, des normes rigoureuses, des prix uniformes dans l'ensemble du campus, des pratiques soucieuses de l'environnement ainsi qu'un environnement accueillant. »

« Le comité procédera à l'évaluation du plus grand nombre d'entreprises de services alimentaires possible, selon leur aptitude à répondre le mieux aux intérêts de la communauté mcgilloise dans son ensemble », a-t-il précisé. Par ailleurs, des questions telles que les pratiques des entreprises en ce qui a trait à l'environnement, à la gestion et à la philanthropie de même que leur ouverture à privilégier l'embauche d'étudiants de McGill seront étudiées. Selon les recommandations qui lui auront été présentées, l'Université prendra ensuite les décisions qui s'imposent quant à la façon la plus appropriée de fournir des services, conformément à une planification exhaustive et intégrée relativement à l'alimentation.

« Les services d'alimentation ont toujours été, et continuent d'être, une question administrative d'importance et c'est la raison pour laquelle nous avons engagé de vastes consultations auprès de la communauté de McGill », a ajouté monsieur Yalovsky.

Le comité consultatif formulera également des suggestions à l'égard des activités de financement menées par les étudiants et de la meilleure façon de concilier des intérêts opposés.

Le professeur Yalovsky a mentionné que l'Université a, de façon constante, appuyé les activités de financement des étudiants. « Nous continuerons de permettre aux groupes d'étudiants de vendre de la nourriture afin d'amasser des fonds destinés aux activités hors programme, tout comme cela a été le cas par le passé », a-t-il mentionné. « Cependant, ces activités ne peuvent se tenir de manière permanente ou semi-permanente, de par leur nature ou l'endroit où elles sont tenues, ou entrer en concurrence directe avec les installations alimentaires de l'édifice. »

L'ensemble des membres de la communauté universitaire sont invités à faire part de leurs commentaires au comité.